Reykjavik => Landmannalaugar

islande2

Réveil à 6h30, hum j'ai pas très bien dormi, mais on s'en fout on est en vacances! Le douche est libre alors j'en profite. Apparemment 2 autres chambres sont occupées. Nous allons ensuite manger notre petit déjeuner dans la cuisine et rencontrons une fille qui logeait dans la chambre à côté et est très mécontente car elle n'a pas de chauffage. Euh, nous on l'avait coupé car avec ces couettes Ikea, on avait chaud. Pendant que nous mangeons, un monsieur va se laver les dents et vu l'exiguïté du lavabo des toilettes, boum badaboum, le joli petit pot pourri qui était posé juste à côté tombe dans un petit fracas de verre. Hum... Sinon nous ça va, on n'a rien cassé et on n'a pas eu froid!
Le temps est toujours aussi gris. Voilà une photo de la maison, enfin des arbres surtout ;)

blog1
Vers 7h45, nous partons à pied avec nos sacs direction la gare routière. C'est ici que nous devons récupérer notre bolide, enfin notre magnifique 4x4. Nous avons rendez-vous à 8h et ne voyant toujours rien venir alors qu'il est 8h15, je me décide à appeler Iceland Car Rental. Oui l'heure c'est l'heure! ;) Finalement le gars arrive quelques minutes après en s'excusant "with some people when you rent a car it's like renting the space shuttle". LOL! OK! Les clients précédents n'avaient pas l'air commodes. Nous faisons les papiers dans le café de la gare puis il nous montre notre beau Suzuki Jimny (Jiminy Cricket pour les intimes) et comment passer en 4x4 dès que les routes ne sont plus goudronnées. "Faut juste appuyer sur le bouton 4x4 en étant à moins de 60 km/h". On devrait pouvoir gérer.
Nous baissons les sièges arrières pour pouvoir y mettre nos sacs et je prends le volant. Ah zut, on n'a pas trop regardé comment sortir de Reykjavik pour aller prendre la route 1. Un petit demi-tour plus tard, nous semblons dans la bonne direction et mine de rien, avant de se retrouver vraiment sur la fameuse route, la banlieue de Reykjavik est plutôt étendue. En revanche une fois à l'extérieur, c'est le désert. Vers l'infini et au delà. Si on écoutait un peu la radio? Alors la FM100.0 semble diffuser de la musique sans trop de babla... Et puis ça change de la country à longueur de temps sur les routes du Nouveau Mexique, là c'est plutôt pop et ça nous plait.
Hum fait vraiment pas très beau.

blog2 

Nous passons une sorte de "col" sauf que tout est dans la brume donc on distingue à peine le paysage, arrivons près d'un village avec des serres éclairées, puis c'est Selfoss, la principale ville de la région.
Nous y faisons une "pause confort" près d'un supermarché, mais il n'est pas encore ouvert. Du coup, nous allons dans une station service un peu plus loin pour acheter nos sandwichs pour ce midi et demain midi. Je me souvenais de sandwichs aux oeufs, ils sont toujours là et je prends "oeufs thon".
CS reprend le volant et après environ 1h30, nous arrivons finalement sur la route 26 direction le Landmannalaugar. J'avais réservé à l'hôtel à Leirubakki, le même qu'en 2005 (http://www.leirubakki.is/) et comme nous y passons devant, nous nous arrêtons pour faire le check-in et déposer les bagages, même si la chambre n'est pas prête. On est tranquille, on pourra arriver tard ce soir.
CS continue à conduire, nous apercevons un "volcan" que nous prenons pour le fameux Hekla. Euh attends, en fait non, vu la position sur la carte c'est pas celui-là. Mais alors il est où Hekla? Normalement sur la droite... Ah ben dans les nuages alors!

blog3
Juste un petit topo sur ce volcan, c'est un des plus actifs d'Islande avec près de 20 éruptions depuis 874. Depuis 1970, il entre en éruption tous les 10 ans... sauf que la dernière a eu lieu en 2000... Ok donc là il aurait dû entrer en éruption en 2010... Tu crois que ce sera pour nous? A moins que l'Eyjafjallajökull ne l'ait remplacé, sachant qu'il appartient à la même chaîne. Et sinon Hekla est un terme islandais signifiant en français "capuchon", en référence aux nuages qui recouvrent fréquemment le sommet. Voilà donc c'est le El Chalten/Fitz Roy d'Islande! Pas de bol!
Nous arrivons sur une portion avec des travaux où la route n'est plus goudronnée. C'est l'occasion de tester le passage en 4x4. "Tu vois une différence? Bah non..." Nous atteignons l'embranchement avec la piste F225 qui doit nous mener à destination. Ici voitures 4x4 uniquement. "Vegur" ça veut dire quoi? Je sais toujours pas. Allez c'est parti pour 2h de secouage et de "tôle ondulée" en guise de route. "Ca faisait longtemps que je m'étais pas fait secouer". Le temps est un peu plus dégagé (si! si!).

blog1000 blog7

"Tu vois Hekla? Non."
Le paysage est très volcanique et vraiment magnifique, enfin à mon goût. On aperçoit bien les trainées de lave et les failles. Nous faisons quelques arrêts photos japonais, y compris un "devant" Hekla (si! si!).

blog4 blog5 blog9

Nous rencontrons quelques voitures mais il n'y a pas vraiment foule. J'adore ce paysage lunaire. C'est par là!

IMG_1186 blog6 blog8

Nous arrivons alors devant une petite rivière. Voilà donc notre premier gué à traverser. C'est trop dommage, y'avait un 4x4 devant nous, mais il a filé pendant qu’on prenait des moutons en photo, donc on n'a pas vu comment ni où il avait traversé. Voilà les fameux moutons.

blog11

Je descends pour "sonder" le terrain et après avoir réfléchi intensément, nous décidons... d'aller tout droit!
CS prend son élan et pouf passe ça comme une lettre à la poste. Ah mais c'est le deuxième effet "gué", y'en a un autre juste derrière. Et là CS fonce dans le tas et euh, oups! Un peu vite celui-là, la voiture a pris un peu l'eau. Mais nous sommes quand même au sec dans notre Jiminy.

blog12

Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons près d'un campement avec des bungalows pour une pause confort et manger dans la voiture car dehors il fait un peu froid et il y a du vent, mais ça dégage un peu le ciel. Et puis Batman est parmi nous, ou presque!

blog10 blog13

Nous reprenons la route et passons encore 2 gués trop faciles puis arrivons près d'un lac (je m'étais endormie) et donc presque à destination. Juste en face il y a un petit cratère et nous décidons de monter au sommet.

blog16 blog14 blog15 

Il y a même des marches car la pente est quand même bien prononcée. On y a une très belle vue de la région. Coucou CS!

blog17 blog18 blog19 blog20
Quelques kilomètres plus loin nous arrivons enfin au camp du Landmannalaugar qui signifie "les bains chauds des gens du pays". C'est une région très volcanique, ce qui a façonné un paysage très coloré et tourmenté.
Nous laissons la voiture sur le parking juste avant le dernier gué et allons nous renseigner sur les petites randonnées à faire en 2/3h. Finalement on nous indique le chemin que j'avais fait en 2005, mais en sens inverse.

blog21 blog22 blog23

La balade commence dans un champ de lave en laissant le campement derrière nous.

blog24 blog25 blog26

Puis nous arrivons devant l'immense plaine colorée, d'où partent d'autres sentiers de randonnées plus longs.

blog27 blog28 blog29   

Et pour finir, quelques solfatares et fumerolles, et une rivière au contours gris/bleu. De courtes averses nous accompagnent mais pas le temps de nous mouiller. Il y a un peu de monde sur ce chemin dont quelques groupes. Au final on aura marché 3h tranquillement.

blog30 blog31 blog32

blog34 blog35 blog36

Une fois au camp nous allons voir les "baigneurs" qui profitent des sources chaudes. Mmm vu les espèces d'algues au fond du ruisseau ça donne pas vraiment envie. Ce petit oiseau est un phalarope à bec étroit et ces plantes "cotonneuses" les joncs à coton (que nous verrons souvent dans les zones "marécageuses").

blog38 blog37 blog40

Bye bye les randonneurs!

blog39

De retour à la voiture c'est vers 17h45 que nous repartons, cette fois je conduis. C'est l'heure des questions existentielles du jour du type "quelle est la dernière date de l'éruption d'Hekla?", "pourquoi les moutons sont-ils toujours par 3?" et "est-ce que M. Goudron a inventé le goudron?", non parce que la tôle ondulée, c'est pénible. Nous arrivons à mon premier gué et c'est vrai qu'en fait c'est facile à passer.

blog41 blog42 blog999

En revanche, petite critique, le Jiminy c'est pas mal mais pour faire les manoeuvres c'est très petit à l'intérieur, y'a pas assez de place au niveau des coudes. Aïe! me suis cognée!
Sinon "tu vois Hekla? Non."
Nous retrouvons l'asphalte avec bonheur vers 19h15 et arrivons à l'hôtel vers 20h.
Personne n'est à la réception, mais je vois une enveloppe à mon nom avec la clé de la chambre. Après avoir eu quelques problèmes pour ouvrir la porte, nous déballons rapidement nos bagages et allons manger au restaurant qui se trouve juste à côté. Il est tout vitré avec une superbe vue sur Hekla que l'ont ne voit toujours pas. Ce soir on se fait un petit festin. Du poulet super bien préparé et une petite glace en dessert, c'était bien bon!
Le Wifi ne marche pas, tant pis. Nous réfléchissons à ce que nous allons faire demain, car certes nous retournons sur Reykjavik mais nous avons toute la journée avant pour voir autre chose. Bah on décidera en fonction de la météo demain matin.
Dodo à 22h45.
"Tu vois Hekla? Non mais là c'est parce qu'il fait nuit..."