Leirubakki => Reykjavik

islande3

7h15, le jour est levé, on dirait que la lueur qui passe à travers les stores est claire, est-ce qu'il ferait beau? Le temps d'ouvrir les yeux et de me lever, je tire le rideau... ah ben non on voit à peine le bâtiment de l'autre côté. Bon je crois que pour voir Hekla c'est vraiment raté! LOL
Après la douche, nous nous rendons dans la salle du petit déjeuner. Il y a de tout sauf des oeufs brouillés et le Wifi ne marche toujours pas. Une famille de français se trouve à la table à côté, ça faisait longtemps qu'on n'en avait pas vus! Mais il semble que le brouillard se lève et nous avons même droit à un rayon de soleil pendant au moins 5 minutes.
Après réflexion nous décidons de retourner au Landmannalaugar en prenant la route du Nord et ainsi voir un autre paysage, tout en nous arrêtant lorsque nous verrons des panneaux indiquant des cascades ou des lieux à voir. D'ailleurs nous faisons notre premier arrêt juste après l'hôtel à Pjofafoss, parce que "quand y'a foss à la fin d'un mot ça veut dire cascade". Après 2 kilomètres de piste, nous arrivons à la chute entourée de roches noires. Petit bonheur furtif, le soleil apparait et l'eau du lac devient alors turquoise, c'est vraiment joli! Et sinon aucune protection pour ne pas tomber, on va essayer de faire gaffe.

blog1 blog3 blog2
Après ce petit arrêt photos, nous reprenons la même route qu'hier mais au lieu de tourner sur la droite, nous continuons tout droit vers le Nord. La route est censée être assez bonne mais en fait... pas du tout! Pendant au moins une heure ce sera de la tôle ondulée sans discontinuer, la pauvre CS qui est au volant en a encore les bras qui tremblotent.

blog4

Heureusement nous retrouvons l'asphalte et comme une "foss" est indiquée sur la carte pas très loin (apparemment), et que "quand y'a foss à la fin d'un mot ça veut dire cascade", nous prenons à gauche pour aller la voir. A priori, le chemin commence après une centrale électrique. Nous montons et montons encore en espérant voir apparaitre la chose après un virage mais non toujours rien, si ce n'est un lac de barrage et quelques moutons toujours par 3.

blog5

Après avoir roulé quelques kilomètres et ne voyant toujours rien venir, nous décidons de faire demi tour. Hum... c'est quoi cette carte? Tant pis.
En partant ce matin de l'hôtel, nous avions voulu mettre de l'essence mais il fallait payer avec la CB, alors nous avions décidé d'attendre la prochaine "station" et de nous y arrêter. D'après la carte, la prochaine n'est pas très loin, espérons que ce soit fiable cette fois. En fait de station, il s'agit d'une auberge où effectivement il y a 2 pompes mais il faut quand même payer avec la CB. Tant pis, il nous faut mettre de l'essence sinon on ne rentrera pas à Reykjavik, donc nous décidons de mettre 4000 ISK ce qui fera 1/2 plein. Pendant que j'essaie de comprendre comment ça marche et de ne pas me tromper dans le montant, un mec vient me parler et me pose des questions sur la route pour le Landmannalaugar. Si on y est allé etc... Euh, je lui ai répondu mais j'ai pas dû être tout à fait avenante, car j'étais concentrée sur ma CB et pas sur mon anglais! Nous allons nous garer pour une pause confort et devons attendre quelques minutes qu'une averse cesse.
L'auberge a l'air vraiment sympa, il faut mettre des chaussons par dessus les chaussures pour entrer sans salir et mettre 150 ISK dans une boite pour aller au toilettes (supers propres).
Nous repartons sur une route vraiment agréable, le revêtement semble avoir été refait il y a très peu de temps (alors que normalement elle était du même type que la partie que nous avons faite ce matin), passons par une autre centrale électrique puis nous nous arrêtons faire quelques photos des "lacs".

blog6 blog8 blog9

Compte tenu du temps très changeant nous avons droit à quelques petits arcs en ciel. La lumière est vraiment "mystérieuse", j'adore! Finalement nous arrivons à la partie non asphaltée et là-bas il pleut (photo 3).

blog10 blog11 blog12

Et hop c'est reparti pour un peu de secouage. Et en fin de compte cette route-là est plus courte que celle de la veille, seulement 26 km de piste contre 53 hier et aucun passage de gué. Evidemment, nous essuyons quelques averses et arrivons finalement au lac juste avant le camping. Nous décidons d'aller y manger au bord, mais euh dans la voiture faut pas rêver, il ne fait pas assez chaud pour pique-niquer en extérieur! En revanche quand on sort, à part le souffle du vent et le murmure des mini vagues, aucun bruit... Zen...

blog13 blog14

Après avoir mangé nos sandwichs, nous repartons vers le camping (et ses "happy campers", enfin faut le vouloir pour camper par ce temps!) pour une pause confort et quelques autres photos. Et malgré la pluie qui tombe, le temps est plus dégagé qu'hier.

blog15 blog16 blog17

blog18 blog19 blog20

Je reprends le volant et nous refaisons la route en sens inverse. Nous nous arrêtons au lac de cratère Hnausapollur. Alors je pensais que c'était celui-là je l'avais vu en 2005 mais complètement sous le brouillard, mais en fait plus si sûre en comparant les photos. Celui-là est beau, d'autant plus qu'on le voit dans sa "globalité globale". Forcément c'est trop grand pour rentrer dans une seule photo.

blog22 blog23 blog24

Un peu plus loin on aperçoit des petits volcans ronds.

blog25 blog26 blog28

Nous continuons tranquillement en essayant d'éviter les trous et les pierres, pour retrouver le goudron et nous arrêtons 5 minutes à Sigoldufoss, parce que "quand y'a foss à la fin d'un mot...". On distingue bien la différence avec l'eau "laiteuse" des glaciers. 3 moutons sont bien évidemment là à regarder passer les touristes...

blog30 blog31 IMG_1576

"Sur la route toute la sainte journée"... :) Vraiment cette route était très belle.

blog32 blog33 blog34

Nous décidons alors de rentrer sur Reykjavik par la route 32, d'une part pour ne pas reprendre la route défoncée de ce matin, et pour voir autre chose qu'à l'aller. C'est alors que nous apercevons un panneau:"Haifoss". Et "quand y'a foss à la fin d'un mot...". Nous nous retrouvons alors derrière un camping-car 4x4 et une voiture de tourisme sur un chemin en pierres assez mauvais. Et nous roulons, roulons, sans jamais arriver à destination. Il recommence à pleuvoir. Finalement après bien 1/2h de route, nous y voilà. C'est vrai qu'ils auraient pu indiquer le nombre de km restants... Nous devons attendre la fin de l'averse, car là ça tombe bien. Nous sortons de la voiture et allons faire quelques photos. C'est vrai que la hauteur est assez impressionnante, 122 mètres soit la deuxième plus haute d'Islande. Le beau temps revient, mais nous devons repartir car nous avons des impératifs d'horaires à Reykjavik.

blog34-1 blog35 blog36

La route pour revenir est très agréable, il y a beaucoup de fermes dans le coin, pas mal de chevaux, et surtout une chose que j'avais rarement vue en 2005... des arbres!! Alors je ne sais pas s'ils en ont plantés depuis ou si nous n'étions pas passés par là...

blog37 blog38

En approchant de Reykjavik la file de voitures sur la voie en face devient impressionnante. Les citadins partent-ils tous en week-end "à la campagne"??
CS nous guide haut la main dans Reykjavik car nous devons aller au bureau des guides pour récupérer le GPS pour les randos au Groenland. En fait de bureau des guides, c'est l'office du tourisme! Ahh Okééé! Une enveloppe nous attend bien, mais aucune notice pour l'utilisation du GPS. Bah on verra bien sur place, ne nous angoissons pas tout de suite! Dans l'enveloppe il y a aussi un document beaucoup plus détaillé sur le séjour, le tout en anglais.
Puis nous filons jusqu’à l'hôtel Reykjavik Natura (http://www.icelandairhotels.com/en/hotels/natura) que j'avais pris près de l'aéroport national. Sauf qu'en fait, le terminal des avions est de l'autre côté, il faut contourner la piste! Donc pas une si bonne idée que ça.

blog39

Nous faisons le check-in et déposons les bagages, puis reprenons donc la voiture pour aller la rendre à l'aéroport. Le gars de Iceland Car Rental nous avait dit de la garer n'importe où sur le parking, en laissant les clés dans la boite à gants... Euh OK...!! Ils ont confiance. Nous rentrons à pied pour voir combien de temps il nous faudra demain matin pour revenir, non sans nous arrêter pour acheter un sandwich pour demain midi ainsi que de quoi petit déjeuner demain matin car le petit déj n'est pas compris dans le prix de la chambre et cher.
Ce soir nous mangeons au restaurant de l'hôtel, le Satt. Pour moi ce sera saumon avec un oeuf poché et un chocolat chaud, super bon. Par contre je ne sais pas si c'est d'avoir conduit mais je suis complètement HS!
Il faut un peu refaire le sac et dodo à 23h30.