Ice Camp Eqi => Ilulissat

Réveil à 7h, il fait beau mais du coup il fait encore plus froid qu'hier, à savoir 1°C dans le bungalow! Vite vite, enfilons les collants et les pulls. Nous allons petit-déjeuner et c'est toujours aussi bon. Comme hier, nous faisons nos sandwichs et j'en profite pour me préparer 3 pancakes au Nutella pour mon dessert. So what?!
Nous rentrons au bungalow pour refaire nos sacs, enlever les draps et ainsi le libérer pour les prochains occupants. Nous déposons les sacs à la "consigne", à savoir sous la table de la cuisine!!
Tiens, mais on dirait qu'il y a un bateau qui approche. Il s'agit d'un bateau de croisière finalement assez grand. Je sors mes jumelles, découvre qu'il est sous pavillon français et qu'il s'appelle Le Boréal. Ah oui, j'avais vu des croisières arctiques sur ce bateau... A 5000 € la semaine... OK.

IMG_7120_redimensionner
Mais nous n'avons pas que ça à faire, il nous faut partir pour notre dernière randonnée du lieu, le chemin bleu vers le "Delta".

eqi

Comme les autres, il est bien marqué. Avec le soleil, le sol est beaucoup plus spongieux qu'hier, splotch splotch. Et puis parfois les kerns ne sont pas très visibles ce qui nous fera faire un peu d'escalade. La vue sur le glacier est toujours aussi magique et comme on peut le constater, la glace est plus compacte par rapport au jour où nous sommes arrivées.

IMG_7142_redimensionner IMG_7150_redimensionner IMG_7164_redimensionner

Nous longeons une "plage" en hauteur où on entend les vagues cogner contre les rochers et les glaçons s'échouer. Il n'y a pas de vent, on aurait presque chaud. J'en profite pour faire ma photo "supportrice du MHSC au bout du monde" avec le drapeau de l'équipe (censurée ici) mais vue sur Twitter ;)

IMG_7168_redimensionner IMG_7170_redimensionner IMG_7171_redimensionner

Et finalement après une petite heure de marche nous arrivons en vue du fameux Delta. Soit on a marché vite, soit les distances ou les temps de parcours sont du grand n'importe quoi. On pensait en avoir pour 2h aller et 2h retour. Le Delta est en fait l'endroit où la rivière glaciaire issue de la calotte que nous avons vue hier, se jette dans la mer. Un petit paquet de glaçons est échoué sur la plage, dommage qu'on ne puisse pas s'en approcher (trop dangereux). On remarque aussi qu'il y a beaucoup de sédiments. Le vent se lève un peu et nous décidons de rebrousser chemin.

IMG_7155_redimensionner IMG_7156_redimensionner IMG_7162_redimensionner
Le Boréal semble avoir jeté l'encre et nous apercevons des zodiacs qui commencent leurs allers et retours vers le camp.

IMG_7176_redimensionner IMG_7181_redimensionner

Et nous découvrons alors que ce sont des "petits bonhommes en rouge" qui débarquent. Etrange... Nous approchons du camp et j'en profite pour m'arrêter près de la cabane de Paul-Emile Victor afin de prendre des photos. Elle est bien maintenue au sol par un tas de câbles, ça laisse augurer du vent qui doit parfois souffler ici.

IMG_7184_redimensionner IMG_7186_redimensionner

Nous remontons vers le café Victor pour nous réchauffer un peu et comprenons alors que tous les passagers du Boréal sont habillés en rouge et débarquent sur notre "île"! Pfff et dire qu’on était bien tranquille, ça fait quand même un petit choc tous ces gens! Chacun a donc une polaire rouge sur le dos, est-ce pour ne pas les perdre?? La plupart emprunte le début du chemin vers la calotte afin d'avoir une vue d'ensemble sur toute la baie. Toutes les nationalités semblent représentées et ils apprécient les renards.
Pour ma part, j'en profite pour siroter un dernier petit coca (pas mal la vue non?) et continuer mes cartes postales.

IMG_7188_redimensionner IMG_7195_redimensionner IMG_7201_redimensionner

Nous décidons de manger notre déjeuner sur place tout en observant le paysage (même si on commence à le connaitre on ne s'en lasse pas). Mais voilà que notre bateau arrive. Ah mais euh, non ce n'est pas le notre, celui-là a un grand mat. Bizarre. Et puis en y regardant de plus près, on se rend compte que notre fameux brise glace est déjà depuis un moment devant le glacier à regarder les blocs tomber.
Le bateau "à voile sans voile" accoste et en descendent une vingtaine de personnes avec tout un matériel de tournage, caméras, pieds, drones. Après avoir pris quelques renseignements auprès du personnel du camp, il s'agit en fait d'une expédition polaire française et ils vont rester ici 2 semaines pour étudier la glace. Certains dans les bungalows et d'autres sous tente.
Nous attendons tranquillement 13h pour descendre au "port" lorsque l'un des employés vient me présenter la note pour une bouteille de vin. Euh... tu me prends pour une alcoolique ou quoi??!! Je lui indique gentiment que nous n'avons pas consommé de vin lors du séjour.
Nous descendons finalement à l'embarcadère car notre bateau approche enfin. Le Boréal est toujours là et la plupart des passagers est retournée à bord, mais il reste encore quelques zodiacs par ci par là.

IMG_7206_redimensionner IMG_7209_redimensionner IMG_7213_redimensionner

Nous embarquons rapidement et repartons de suite dès que tout a été chargé. Nous allons déposer les sacs à l'intérieur et retournons sur le pont pour prendre les dernières photos du glacier et du camp (toujours à contre jour).

IMG_7216_redimensionner IMG_7219_redimensionner IMG_7232_redimensionner

IMG_7244_redimensionner IMG_7247_redimensionner IMG_7248_redimensionner

Au bout d'une petite heure, nous rentrons, mais toutes les places assises sont occupées et en plus les gens sont en train de faire la sieste, donc difficile de les pousser pour s'asseoir. Du coup, nous restons dans l'entrée où il y a une petite banquette et une carte de la région.

IMG_7257

 

 

 

 

 

 


Mais l'appel du large me reprend et je ressors rapidement. A l'abri du vent et au soleil il ferait presque bon!

IMG_2545 IMG_7254_redimensionner IMG_7278_redimensionner

IMG_7282_redimensionner IMG_7292_redimensionner IMG_7289_redimensionner 

Et allez hop c'est reparti pour 50 000 photos, en plus la lumière est vraiment pas mal. D'ailleurs un photographe pro semble être du même avis et mitraille à tout va. Le soleil, les reflets, les ombres, la lumière, y'a rien à dire à part contempler. "Le paradis froid" :)

IMG_7301_redimensionner IMG_7303_redimensionner IMG_7313_redimensionner

IMG_7333_redimensionner IMG_7338_redimensionner IMG_7339_redimensionner

IMG_7342_redimensionner
IMG_7351_redimensionner
IMG_7354_redimensionner

 

 

 


Après 3h de navigation nous approchons doucement d'Ilulissat et sommes rattrapés par un "taxi"! Il en profite pour suivre notre sillage, du coup il n'a pas à briser la glace ou éviter les icebergs.

IMG_7352_redimensionner IMG_7358_redimensionner IMG_7359_redimensionner

IMG_7364_redimensionner IMG_7368_redimensionner IMG_7370_redimensionner

Nous approchons enfin du port et c'est vers 18h30 que nous débarquons. Bye bye "Aleqa Ittuk".

IMG_7371_redimensionner IMG_7372_redimensionner

Nous attendons la navette qui doit nous ramener à notre hôtel et nous retrouvons avec 2 mecs pas vraiment sympathiques qui ont aussi passé le séjour au camp. Genre, pas un bonjour, pas un sourire, rien... Sont vraiment froids ces gens du Nord! Et pas vraiment galants, ils sortent de la navette en premier et ne vont pas nous tenir la porte d'entrée hyper lourde de l'hôtel! Rustres!!
Nous refaisons le check-in et avons la même chambre, puis nous allons récupérer nos bagages dans le container. Euh... je crois qu'ils ont pris froid.
Comme nous ne pensons pas ressortir, je réserve pour 20h au restaurant de l'hôtel et nous montons pour aller prendre la douche chaude intégrale que nous attendons depuis 2 jours. Et pendant ce temps, les affaires de la valise se réchauffent. D'ailleurs je range tout dans les placards car nous allons rester là encore 5 nuits.
Nous descendons ensuite au restaurant où nous sommes servies par un serveur qui n'a pas les yeux en face des trous. Hum... Il a l'air hyper mal à l'aise avec les clients mais est en fait très efficace et c'est ça qui compte. C'est confirmé, les gens d'ici ne sont pas très causants ni très avenants, mais ce n'est pas qu'on les dérange, c'est juste qu'ils sont comme ça (la rudesse du climat y est sans doute pour quelque chose). Je prends du canard façon thaï avec du riz et des ananas, c'est très bon mais hyper épicé. Bon ben maintenant j'ai chaud!
Pas de dessert et ils n'ont pas non plus de chocolat chaud, tant pis.
Retour à la chambre vers 21h30, un petit coucher de soleil, un petit zapping sur les 4 chaînes TV du coin, où nous découvrons un programme qui filme des toilettes (ok, pas compris si c'était un truc humoristique ou pas).

IMG_7373_redimensionner IMG_7377_redimensionner IMG_7378_redimensionner

IMG_7379_redimensionner IMG_7380_redimensionner

Dodo à 22h30, j'ai chaud!