Reykjavik => Jokulsarlon

trajet

Définition: Le pot au noir ou zone de convergence intertropicale est une zone de navigation (maritime ou aérienne) dangereuse en raison des conditions météorologiques qui y règnent. Cet endroit est caractérisé par une météo très instable, on peut y passer en peu de temps d'un calme plat total à des vents inconstants en force et direction jusqu'à un orage extrêmement violent.

Réveil à 8h, ah ben tiens il fait gris et il pleut! Après le petit déjeuner, nous bouclons les bagages et allons faire le check-out. La fille à la réception doit être une stagiaire car ça lui prend pas mal de temps à taper sur son ordinateur. Mais un problème plus gros va se présenter à elle quand je vais lui annoncer que nous souhaitons payer cash et qu'elle n'a pas la monnaie. C'est vrai qu'en Islande tout le monde paye par CB (mais pas nous, on a des frais dessus!!). Enfin après avoir raclé nos fonds de poches, on arrive à trouver l'appoint.
Nous quittons l'hôtel vers 9h30, je conduis. Direction l'Est, sur la route que nous commençons désormais à bien connaitre, au son de K100 100.5FM ;) Le temps est parfois un peu plus clair et d'un coup, un rideau de pluie s'abat sur nous. Hum... Nous faisons un arrêt japonais devant la ferme qui se trouvait au pied du volcan Eyjafjallajökull. Voilà une photo des photos lors de l'éruption et une photo de la ferme telle qu'on la voit devant nous. Nous n'allons pas visiter le mini musée racontant l'éruption.

volcan IMG_7818_redimensionner

Nous continuons toujours sous un ciel bien bas et arrivons à Skogafoss, cascade se situant près du petit village de Skogar. Il est 11h30. Après une petite pause confort, nous allons nous approcher de la cascade. Haute de 62 mètres et large de 25, elle est située sur la rivière Skoga. On raconte qu'un viking aurait caché derrière le rideau d'eau un coffre contenant un trésor. Un enfant l'aurait trouvé des années plus tard, mais n'aurait pu en prendre que la poignée, laquelle est aujourd'hui exposée au musée de Skógar (où nous n'irons pas non plus ;)). Nous sortons et en plus des "embruns", nous essuyons une belle averse.

IMG_7819_redimensionner IMG_7822_redimensionner IMG_7840_redimensionner

Vite, nous retournons à la voiture trempées et décidons de manger à l'intérieur en attendant une éclaircie et en essayant de sécher un peu. La pluie s'arrête quelques instants plus tard et nous décidons d'en profiter pour emprunter le petit chemin fait de marches qui monte sur le côté afin d'avoir une vue "d'en haut". Petit exercice de digestion très efficace car ça monte raide. Et du coup on sèche!! Autant la vue du paysage est vraiment belle, autant celle de la cascade parait un peu ridicule. Mais que voit-on au loin qui nous arrive dessus? Des nuages tous noirs porteurs de pluie.

IMG_7826_redimensionner IMG_7829_redimensionner IMG_7830_redimensionner IMG_7837_redimensionner

Vite on redescend mais bien sûr le temps d'arriver à la voiture nous sommes à nouveau trempées! Ok... allez on s'casse! Direction cette fois les falaises de Dyrholaey. Malgré les nuages bas, c'est joli.

IMG_7847_redimensionner

Je pensais d'abord monter en haut de la falaise pour voir le phare, mais nous loupons la route et nous retrouvons dans un cul de sac, où le paysage se trouve être tout aussi sympa (et donc ça, je ne l'avais pas fait en 2005).

IMG_7850_redimensionner IMG_7854_redimensionner

Nous descendons sur la page de sable noir au pied des falaises où se nichent les macareux qui sont déjà partis vers des latitudes plus clémentes.

IMG_7857_redimensionner IMG_7860_redimensionner

Nous avons aussi une vue sur les 3 "pythons rocheux" de Vik un peu plus à l'Est.

IMG_7866_redimensionner IMG_7869_redimensionner IMG_7872_redimensionner

Ah il repleut, hop retour à la voiture et nous filons cette fois vers le phare. Le chemin pour y accéder est assez caillouteux, on va essayer de ne pas trop abimer notre carrosse. Une fois en haut, la tempête s'abat sur nous, rafales de vent et grosse pluie. Nous patientons donc encore une fois à l'intérieur, en espérant que la voiture ne va pas s'envoler car ça bouge beaucoup. Lorsque le temps se calme, nous tentons une sortie. Nous faisons le tour du phare, j'adore la vue d'ici sur l'immense plage de sable noir et l'arche naturelle.

IMG_7873_redimensionner IMG_7875_redimensionner IMG_7879_redimensionner

IMG_7882_redimensionner IMG_7884_redimensionner IMG_7889_redimensionner

Ca va, c'est assez dégagé. Juste en dessous de nous, on peut voir 3 moutons noirs. Mais le vent se lève à nouveau et on voit une barrière de pluie s'approcher de nous à grande vitesse.

IMG_7890_redimensionner IMG_7891_redimensionner IMG_7893_redimensionner IMG_7897_redimensionner

Non mais sérieux!! Le Pot au Noir islandais!! On a cru ne jamais atteindre la voiture tellement le vent était fort!

IMG_3669 IMG_7898_redimensionner

Allez nous repartons vers Vik où nous nous garons sur le parking de la station essence/boutique/restaurant. Nous y rencontrons Monsieur Google Maps, qui vu le temps va aller à l'hôtel à côté.

IMG_7899_redimensionner

Nous attendons encore quelques instants le passage du 250 ème grain avant de pouvoir nous aventurer sur la plage. D'un autre côté, vue la météo, y'a pas grand monde. J'adore cet endroit et la petite église sur la colline.

IMG_7901_redimensionner IMG_7903_redimensionner IMG_7906_redimensionner

Nous en profitons pour faire des photos malgré le ciel sombre, et y'a pas à dire, l'écume blanche des vagues venant s'échouer sur le noir, c'est beau!

IMG_7913_redimensionner IMG_7920_redimensionner IMG_7921_redimensionner

IMG_7924_redimensionner IMG_7929_redimensionner IMG_7932_redimensionner

Nous repartons toujours plus vers l'Est et allons traverser les immenses étendues désertes de la région, parfois au milieu du vert éclatant de la mousse, parfois au milieu du désert noir lunaire ou des petits monticules de lave. Oh un arc en ciel! (furtif)

IMG_7936_redimensionner IMG_7938_redimensionner IMG_7939_redimensionner

IMG_7940_redimensionner IMG_7941_redimensionner IMG_7942_redimensionner

Au loin, on aperçoit aussi des glaciers qui descendent presque jusqu'à nous.

IMG_7937_redimensionner IMG_7951_redimensionner infini2-1

Les glaciers entrainant les rivières, nous allons franchir un nombre important de petits ponts en tôle à une seule voie de circulation. Voilà le panneau les annonçant et les poteaux électriques vers l'infini et au delà!

IMG_7945_redimensionner IMG_7947_redimensionner IMG_7949_redimensionner

Après cette longue route, nous approchons du Jokulsarlon, le lac aux icebergs. Le temps est plus dégagé, nous voyons donc quelques petits glaçons de loin en passant à côté et aussi le glacier d'où ils sont issus, chose que je n'avais pas vu en 2005 car l'endroit était complètement dans le brouillard.
Nous ne nous arrêtons pas et filons directement à notre auberge: Hali guest house (http://hali.is/). En fait il s'agit d'une ferme où ils ont construit des bâtiments pour accueillir les touristes. Pour notre part, nous avons choisi une chambre avec la salle de bains commune. Il est 19h30.

IMG_7954_redimensionner 20130827_094819 IMG_7956_redimensionner

Pas du tout envie de ressortir pour aller manger au restaurant, du coup ce soir ce sera 4 Prince de Lu au menu! Pendant que nous "mangeons" dans la cuisine commune, 2 couples de vieux américains arrivent et ne nous calculent pas d'un pouce. Mmm Ok! Ca y est, je crois que les intempéries nous ont rendues invisibles! Dodo à 22h30, il y a du vent, est-ce que demain il fera beau??