Islande - Groenland 2013

15 septembre 2013

14.08.2013 WOW!!

Paris => Reykjavik

islande1

Il y a quelques temps, j’avais vu un reportage sur 2 gars qui partaient faire du kayak au Groenland et j’avais trouvé les paysages magnifiques. Cette destination me trottait dans la tête (à défaut d'aller en Antarctique) et donc je me suis sérieusement penchée sur la question. Après quelques recherches, en éliminant les croisières sur un paquebot... ou sur un kayak ;), j'opte pour le voyage proposé par Island Tours (http://www.islandtours.fr/) autour de la ville d'Ilulissat et de la baie de Disko avec des randonnées. Je veux voir de la glace et il devrait y en avoir.
Ce voyage partant de Reykjavik, c'est l'occasion de retourner en Islande 8 ans après, mais cette fois, en étant autonome. Ne voyant pas grand monde pouvant m'accompagner dans cette aventure un peu "extrême" (oui il fera froid, oui nous allons marcher, oui nous allons manger des sandwichs et oui c'est pas donné), je propose quand même à CS qui n'a pas de projets de voyages et bingo, allez c'est parti!
Le départ pour Reykjavik est donc fixé au 14 août. J'ai réservé sur la compagnie charter WOW Air, les vols d'Icelandair étant beaucoup plus chers.
Départ donc de la maison vers 8h30 pour Charles de Gaulle terminal 3 (en résumé, le grand hangar des charters). Je vous épargnerai le récit des escaliers avec le sac lors des changements de lignes de métro. J'ai juste souhaité un bon voyage à la fille à côté de moi qui a elle aussi failli rester coincée dans les tourniquets à l'entrée du métro à cause de sa valise. On avait pas l'air malines... Sinon le Goretex dans le métro en août c'est pas une bonne idée, j'ai cru mourir asphyxiée de chaud après le premier escalier. Hum, oui je l'avais mis pour éviter de le "porter à la main" so what? A Chatelet, nous restons bloqués 10 minutes, je commence à m'inquiéter un peu connaissant la fiabilité du RER, mais finalement on repart. J'arrive à CDG en vie et quelque peu déshydratée. CS me prévient qu'elle est déjà là, entourée de caméras et journalistes. Et voilà, elle a convoqué la presse pour annoncer son voyage, quelle starlette! Bon, en fait, il s'agit d'un vol charter pour je ne sais plus quelle destination qui a déjà un jour de retard. BFMTV est sur le coup! Pour notre part, restons optimistes, l'avion est bien annoncé "à l'heure".
Nous réussissons à trouver 2 sièges pour nous asseoir en attendant car le comptoir n'est pas encore indiqué, puis allons faire la queue pour enregistrer. C'est assez long vu qu'il n'y a que 2 comptoirs ouverts même si l'avion c'est pas grand (A 320). Verdict, 15,7 kg pour moi (yes!) et 10 pour CS (y'a du relâchement!). Sinon comment reconnaitre un avion qui part dans le Nord de tous ceux qui vont au soleil? Les gens ont des chaussures de rando, Goretex et sacs à dos!
Je vais m'acheter un sandwich (repas non fourni dans l'avion) puis nous passons la sécurité. Ils sont plutôt cools par ici, même pas la peine d'enlever les grosses chaussures. Nous arrivons dans un autre grand hangar, mais vitré, je perds 2€ dans la machine pour m'acheter un coca, puis nous embarquons rapidement à bord d’un bus pour rejoindre notre bel avion violet WOW.

blog1
A mon grand étonnement il y a pas mal de place pour les jambes (même si nous sommes devant la sortie de secours). En revanche si l'avion a été "repeint" à l'extérieur, à l'intérieur, ils ont pas encore tout "actualisé" (un avion russe donc... Mmmm).

blog2
Les hôtesses sont bien habillées et plutôt sympathiques, même si on ne comprend rien quand elles font leurs annonces en français.
Nous partons finalement avec 30 minutes de retard pour 3h15 de vol prévu. Discute, repas fait du sandwich donc, lecture de la revue de bord où nous nous marrons bien en lisant le WOW horoscope!

blog3
Le voyage se déroule sans problème et nous nous posons à 14h30 heure locale. Il fait tout gris et 11°C. Nous récupérons les bagages (la valise de CS arrivant avant dernière, peut mieux faire) puis nous allons directement faire la queue au bureau de change pour récupérer des couronnes islandaises, non disponibles en France. Les guichetières n'esquissent pas un sourire et disent à peine bonjour. Serait-ce la "froideur" nordique? Nous allons ensuite acheter notre ticket de bus pour le centre de Reykjavik. Nous sortons, ah oui, fait un peu frais! Nous trouvons rapidement le fameux Flybus, le chauffeur très sympa lui, nous range nos bagages dans la soute et nous embarquons au 2ème rang. C'est parti pour environ 45 minutes de route.
Il est pas sexy notre chauffeur avec ses lunettes rouges?

blog6
Nous discutons et en arrivons à parler des pièces de monnaie, CS me disant que la fleur sur la pièce de 500 couronnes est sympa, je lui dis que c'est plutôt un poisson pour finalement vérifier... qu'il s'agit donc d'un crabe. Biiiiip! Il y a le Wifi dans le bus et telles de vraies accros à la connexion, nous  voilà la tête penchée sur nos téléphones intelligents. De toutes façons le paysage est désertique et c'est brumeux, on ne voit pas grand chose. Le haut parleur nous indique des informations sur le trajet, c'est vrai que l'Islandais est un langue qu'on dirait parlée sous l'eau (glop glou glop et quelques rrrr). Nous arrivons à la gare routière vers 16h30 et partons à pied à notre pension qui se trouve tout près. Il s'agit de Reykjavik Smaragata Rooms (http://www.booking.com/hotel/is/sma-ragata.en.html)
Le propriétaire nous accueille, les chambres sont au sous sol. Il nous montre la chambre, puis la douche, le WC avec son minuscule lavabo, et la cuisine (communs). Il y a 5 chambres en tout. La déco est plutôt jolie avec quelques touches plus... "traditionnelles" dirons-nous.

blog7 blog4

Nous le payons et retournons dans la chambre. J'avais demandé 2 lits à la réservation et là ils sont "regroupés", tant pis. Nous déballons un peu nos affaires lorsque la propriétaire vient nous voir et s'excuse pour le lit et en 2 temps 3 mouvements, enlève le drap housse, sépare les lits et les refait. Voilà super! Pour l'instant seule notre chambre semble occupée.
Nous partons ensuite à pied explorer un peu la ville. Direction d'abord l'office du tourisme pour récupèrer quelques docs et acheter une carte de la région du Landmannalaugar où nous partons demain (ça peut toujours servir!).
Ensuite nous remontons vers l'église en nous arrêtant dans un supermarché pour acheter de quoi petit déjeuner demain. Sachant que j'ai apporté une boite de Prince de Lu et que c'est une très mauvaise idée car 1: la boite est grande et 2: ces gâteaux se cassent facilement donc je dois les laisser dans la boite et ça prend de la place, je décide qu'il faut que je les finisse avant le retour! Demain matin j'aurai donc ça au petit déjeuner. Du coup j'achète un jus d'orange et une briquette de chocolat au lait. Le Koko Mjolk (glou glou).

blog5
Nous continuons vers l'église où nous entrons. Dans le genre "église zen" c'est parfait, tout est blanc...  Un homme se prépare à jouer de l'orgue, je suis tranquillement en train de prendre une photo quand il commence son récital, j'ai fait un bond de 3 mètres (ou presque) quand le son a retenti! C'est un peu fort le son non?

blog8 blog9 blog10 blog11

Nous ressortons et il commence à bruiner, nous remarquons alors un restaurant de cuisine islandaise sur la place devant l'église et décidons de tester la nourriture. Là encore les serveurs ne sont pas très amicaux, mais nous trouvons une place près de la fenêtre. Je prends un bagel à la truite fumée, c'est bon. Pour l'eau il faut à chaque fois se lever pour aller se servir à la grande carafe de l'autre côté de la salle. Pas très pratique. Pendant ce temps, il fait une bonne petite averse.
Une fois rassasiées, nous retournons à la pension déposer nos affaires non sans admirer quelques "décorations de rue" (alors les poissons j'aurais pu les dessiner ;)).

blog12 blog13 blog14

Comme il ne pleut plus, nous décidons d'aller faire un tour by night. Direction le port où nous pouvons admirer le mega bateau des gardes côtes. Impressionnant!

blog15

Puis nous marchons un peu vers un bâtiment assez moderne. Tiens on dirait qu'il y a des gens à l'intérieur. Nous entrons et allons y rester près d'une heure à faire des photos et nous balader car l'architecture nous plait beaucoup. Par contre, nulle part il n'y a le nom indiqué. Finalement au retour nous découvrirons qu'il s'agit de Harpa, le centre des congrès. Les jeux de miroirs au plafond et les escaliers pas dans le même axe sont vraiment intéressants à voir. Ca donne une impression de hauteur assez vertigineuse. Bref, on a aimé.

blog16 blog17 blog18
Nous rentrons sous une fine pluie et dodo vers 23h. Je ne vais pas réussir à m'endormir avant minuit (soit 2h du mat en France).

 

Posté par cloonie à 12:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 septembre 2013

15.08.2013 Tu vois Hekla?

Reykjavik => Landmannalaugar

islande2

Réveil à 6h30, hum j'ai pas très bien dormi, mais on s'en fout on est en vacances! Le douche est libre alors j'en profite. Apparemment 2 autres chambres sont occupées. Nous allons ensuite manger notre petit déjeuner dans la cuisine et rencontrons une fille qui logeait dans la chambre à côté et est très mécontente car elle n'a pas de chauffage. Euh, nous on l'avait coupé car avec ces couettes Ikea, on avait chaud. Pendant que nous mangeons, un monsieur va se laver les dents et vu l'exiguïté du lavabo des toilettes, boum badaboum, le joli petit pot pourri qui était posé juste à côté tombe dans un petit fracas de verre. Hum... Sinon nous ça va, on n'a rien cassé et on n'a pas eu froid!
Le temps est toujours aussi gris. Voilà une photo de la maison, enfin des arbres surtout ;)

blog1
Vers 7h45, nous partons à pied avec nos sacs direction la gare routière. C'est ici que nous devons récupérer notre bolide, enfin notre magnifique 4x4. Nous avons rendez-vous à 8h et ne voyant toujours rien venir alors qu'il est 8h15, je me décide à appeler Iceland Car Rental. Oui l'heure c'est l'heure! ;) Finalement le gars arrive quelques minutes après en s'excusant "with some people when you rent a car it's like renting the space shuttle". LOL! OK! Les clients précédents n'avaient pas l'air commodes. Nous faisons les papiers dans le café de la gare puis il nous montre notre beau Suzuki Jimny (Jiminy Cricket pour les intimes) et comment passer en 4x4 dès que les routes ne sont plus goudronnées. "Faut juste appuyer sur le bouton 4x4 en étant à moins de 60 km/h". On devrait pouvoir gérer.
Nous baissons les sièges arrières pour pouvoir y mettre nos sacs et je prends le volant. Ah zut, on n'a pas trop regardé comment sortir de Reykjavik pour aller prendre la route 1. Un petit demi-tour plus tard, nous semblons dans la bonne direction et mine de rien, avant de se retrouver vraiment sur la fameuse route, la banlieue de Reykjavik est plutôt étendue. En revanche une fois à l'extérieur, c'est le désert. Vers l'infini et au delà. Si on écoutait un peu la radio? Alors la FM100.0 semble diffuser de la musique sans trop de babla... Et puis ça change de la country à longueur de temps sur les routes du Nouveau Mexique, là c'est plutôt pop et ça nous plait.
Hum fait vraiment pas très beau.

blog2 

Nous passons une sorte de "col" sauf que tout est dans la brume donc on distingue à peine le paysage, arrivons près d'un village avec des serres éclairées, puis c'est Selfoss, la principale ville de la région.
Nous y faisons une "pause confort" près d'un supermarché, mais il n'est pas encore ouvert. Du coup, nous allons dans une station service un peu plus loin pour acheter nos sandwichs pour ce midi et demain midi. Je me souvenais de sandwichs aux oeufs, ils sont toujours là et je prends "oeufs thon".
CS reprend le volant et après environ 1h30, nous arrivons finalement sur la route 26 direction le Landmannalaugar. J'avais réservé à l'hôtel à Leirubakki, le même qu'en 2005 (http://www.leirubakki.is/) et comme nous y passons devant, nous nous arrêtons pour faire le check-in et déposer les bagages, même si la chambre n'est pas prête. On est tranquille, on pourra arriver tard ce soir.
CS continue à conduire, nous apercevons un "volcan" que nous prenons pour le fameux Hekla. Euh attends, en fait non, vu la position sur la carte c'est pas celui-là. Mais alors il est où Hekla? Normalement sur la droite... Ah ben dans les nuages alors!

blog3
Juste un petit topo sur ce volcan, c'est un des plus actifs d'Islande avec près de 20 éruptions depuis 874. Depuis 1970, il entre en éruption tous les 10 ans... sauf que la dernière a eu lieu en 2000... Ok donc là il aurait dû entrer en éruption en 2010... Tu crois que ce sera pour nous? A moins que l'Eyjafjallajökull ne l'ait remplacé, sachant qu'il appartient à la même chaîne. Et sinon Hekla est un terme islandais signifiant en français "capuchon", en référence aux nuages qui recouvrent fréquemment le sommet. Voilà donc c'est le El Chalten/Fitz Roy d'Islande! Pas de bol!
Nous arrivons sur une portion avec des travaux où la route n'est plus goudronnée. C'est l'occasion de tester le passage en 4x4. "Tu vois une différence? Bah non..." Nous atteignons l'embranchement avec la piste F225 qui doit nous mener à destination. Ici voitures 4x4 uniquement. "Vegur" ça veut dire quoi? Je sais toujours pas. Allez c'est parti pour 2h de secouage et de "tôle ondulée" en guise de route. "Ca faisait longtemps que je m'étais pas fait secouer". Le temps est un peu plus dégagé (si! si!).

blog1000 blog7

"Tu vois Hekla? Non."
Le paysage est très volcanique et vraiment magnifique, enfin à mon goût. On aperçoit bien les trainées de lave et les failles. Nous faisons quelques arrêts photos japonais, y compris un "devant" Hekla (si! si!).

blog4 blog5 blog9

Nous rencontrons quelques voitures mais il n'y a pas vraiment foule. J'adore ce paysage lunaire. C'est par là!

IMG_1186 blog6 blog8

Nous arrivons alors devant une petite rivière. Voilà donc notre premier gué à traverser. C'est trop dommage, y'avait un 4x4 devant nous, mais il a filé pendant qu’on prenait des moutons en photo, donc on n'a pas vu comment ni où il avait traversé. Voilà les fameux moutons.

blog11

Je descends pour "sonder" le terrain et après avoir réfléchi intensément, nous décidons... d'aller tout droit!
CS prend son élan et pouf passe ça comme une lettre à la poste. Ah mais c'est le deuxième effet "gué", y'en a un autre juste derrière. Et là CS fonce dans le tas et euh, oups! Un peu vite celui-là, la voiture a pris un peu l'eau. Mais nous sommes quand même au sec dans notre Jiminy.

blog12

Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons près d'un campement avec des bungalows pour une pause confort et manger dans la voiture car dehors il fait un peu froid et il y a du vent, mais ça dégage un peu le ciel. Et puis Batman est parmi nous, ou presque!

blog10 blog13

Nous reprenons la route et passons encore 2 gués trop faciles puis arrivons près d'un lac (je m'étais endormie) et donc presque à destination. Juste en face il y a un petit cratère et nous décidons de monter au sommet.

blog16 blog14 blog15 

Il y a même des marches car la pente est quand même bien prononcée. On y a une très belle vue de la région. Coucou CS!

blog17 blog18 blog19 blog20
Quelques kilomètres plus loin nous arrivons enfin au camp du Landmannalaugar qui signifie "les bains chauds des gens du pays". C'est une région très volcanique, ce qui a façonné un paysage très coloré et tourmenté.
Nous laissons la voiture sur le parking juste avant le dernier gué et allons nous renseigner sur les petites randonnées à faire en 2/3h. Finalement on nous indique le chemin que j'avais fait en 2005, mais en sens inverse.

blog21 blog22 blog23

La balade commence dans un champ de lave en laissant le campement derrière nous.

blog24 blog25 blog26

Puis nous arrivons devant l'immense plaine colorée, d'où partent d'autres sentiers de randonnées plus longs.

blog27 blog28 blog29   

Et pour finir, quelques solfatares et fumerolles, et une rivière au contours gris/bleu. De courtes averses nous accompagnent mais pas le temps de nous mouiller. Il y a un peu de monde sur ce chemin dont quelques groupes. Au final on aura marché 3h tranquillement.

blog30 blog31 blog32

blog34 blog35 blog36

Une fois au camp nous allons voir les "baigneurs" qui profitent des sources chaudes. Mmm vu les espèces d'algues au fond du ruisseau ça donne pas vraiment envie. Ce petit oiseau est un phalarope à bec étroit et ces plantes "cotonneuses" les joncs à coton (que nous verrons souvent dans les zones "marécageuses").

blog38 blog37 blog40

Bye bye les randonneurs!

blog39

De retour à la voiture c'est vers 17h45 que nous repartons, cette fois je conduis. C'est l'heure des questions existentielles du jour du type "quelle est la dernière date de l'éruption d'Hekla?", "pourquoi les moutons sont-ils toujours par 3?" et "est-ce que M. Goudron a inventé le goudron?", non parce que la tôle ondulée, c'est pénible. Nous arrivons à mon premier gué et c'est vrai qu'en fait c'est facile à passer.

blog41 blog42 blog999

En revanche, petite critique, le Jiminy c'est pas mal mais pour faire les manoeuvres c'est très petit à l'intérieur, y'a pas assez de place au niveau des coudes. Aïe! me suis cognée!
Sinon "tu vois Hekla? Non."
Nous retrouvons l'asphalte avec bonheur vers 19h15 et arrivons à l'hôtel vers 20h.
Personne n'est à la réception, mais je vois une enveloppe à mon nom avec la clé de la chambre. Après avoir eu quelques problèmes pour ouvrir la porte, nous déballons rapidement nos bagages et allons manger au restaurant qui se trouve juste à côté. Il est tout vitré avec une superbe vue sur Hekla que l'ont ne voit toujours pas. Ce soir on se fait un petit festin. Du poulet super bien préparé et une petite glace en dessert, c'était bien bon!
Le Wifi ne marche pas, tant pis. Nous réfléchissons à ce que nous allons faire demain, car certes nous retournons sur Reykjavik mais nous avons toute la journée avant pour voir autre chose. Bah on décidera en fonction de la météo demain matin.
Dodo à 22h45.
"Tu vois Hekla? Non mais là c'est parce qu'il fait nuit..."

 

Posté par cloonie à 19:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 septembre 2013

16.08.2013 Quand y'a "foss" à la fin d'un mot...

Leirubakki => Reykjavik

islande3

7h15, le jour est levé, on dirait que la lueur qui passe à travers les stores est claire, est-ce qu'il ferait beau? Le temps d'ouvrir les yeux et de me lever, je tire le rideau... ah ben non on voit à peine le bâtiment de l'autre côté. Bon je crois que pour voir Hekla c'est vraiment raté! LOL
Après la douche, nous nous rendons dans la salle du petit déjeuner. Il y a de tout sauf des oeufs brouillés et le Wifi ne marche toujours pas. Une famille de français se trouve à la table à côté, ça faisait longtemps qu'on n'en avait pas vus! Mais il semble que le brouillard se lève et nous avons même droit à un rayon de soleil pendant au moins 5 minutes.
Après réflexion nous décidons de retourner au Landmannalaugar en prenant la route du Nord et ainsi voir un autre paysage, tout en nous arrêtant lorsque nous verrons des panneaux indiquant des cascades ou des lieux à voir. D'ailleurs nous faisons notre premier arrêt juste après l'hôtel à Pjofafoss, parce que "quand y'a foss à la fin d'un mot ça veut dire cascade". Après 2 kilomètres de piste, nous arrivons à la chute entourée de roches noires. Petit bonheur furtif, le soleil apparait et l'eau du lac devient alors turquoise, c'est vraiment joli! Et sinon aucune protection pour ne pas tomber, on va essayer de faire gaffe.

blog1 blog3 blog2
Après ce petit arrêt photos, nous reprenons la même route qu'hier mais au lieu de tourner sur la droite, nous continuons tout droit vers le Nord. La route est censée être assez bonne mais en fait... pas du tout! Pendant au moins une heure ce sera de la tôle ondulée sans discontinuer, la pauvre CS qui est au volant en a encore les bras qui tremblotent.

blog4

Heureusement nous retrouvons l'asphalte et comme une "foss" est indiquée sur la carte pas très loin (apparemment), et que "quand y'a foss à la fin d'un mot ça veut dire cascade", nous prenons à gauche pour aller la voir. A priori, le chemin commence après une centrale électrique. Nous montons et montons encore en espérant voir apparaitre la chose après un virage mais non toujours rien, si ce n'est un lac de barrage et quelques moutons toujours par 3.

blog5

Après avoir roulé quelques kilomètres et ne voyant toujours rien venir, nous décidons de faire demi tour. Hum... c'est quoi cette carte? Tant pis.
En partant ce matin de l'hôtel, nous avions voulu mettre de l'essence mais il fallait payer avec la CB, alors nous avions décidé d'attendre la prochaine "station" et de nous y arrêter. D'après la carte, la prochaine n'est pas très loin, espérons que ce soit fiable cette fois. En fait de station, il s'agit d'une auberge où effectivement il y a 2 pompes mais il faut quand même payer avec la CB. Tant pis, il nous faut mettre de l'essence sinon on ne rentrera pas à Reykjavik, donc nous décidons de mettre 4000 ISK ce qui fera 1/2 plein. Pendant que j'essaie de comprendre comment ça marche et de ne pas me tromper dans le montant, un mec vient me parler et me pose des questions sur la route pour le Landmannalaugar. Si on y est allé etc... Euh, je lui ai répondu mais j'ai pas dû être tout à fait avenante, car j'étais concentrée sur ma CB et pas sur mon anglais! Nous allons nous garer pour une pause confort et devons attendre quelques minutes qu'une averse cesse.
L'auberge a l'air vraiment sympa, il faut mettre des chaussons par dessus les chaussures pour entrer sans salir et mettre 150 ISK dans une boite pour aller au toilettes (supers propres).
Nous repartons sur une route vraiment agréable, le revêtement semble avoir été refait il y a très peu de temps (alors que normalement elle était du même type que la partie que nous avons faite ce matin), passons par une autre centrale électrique puis nous nous arrêtons faire quelques photos des "lacs".

blog6 blog8 blog9

Compte tenu du temps très changeant nous avons droit à quelques petits arcs en ciel. La lumière est vraiment "mystérieuse", j'adore! Finalement nous arrivons à la partie non asphaltée et là-bas il pleut (photo 3).

blog10 blog11 blog12

Et hop c'est reparti pour un peu de secouage. Et en fin de compte cette route-là est plus courte que celle de la veille, seulement 26 km de piste contre 53 hier et aucun passage de gué. Evidemment, nous essuyons quelques averses et arrivons finalement au lac juste avant le camping. Nous décidons d'aller y manger au bord, mais euh dans la voiture faut pas rêver, il ne fait pas assez chaud pour pique-niquer en extérieur! En revanche quand on sort, à part le souffle du vent et le murmure des mini vagues, aucun bruit... Zen...

blog13 blog14

Après avoir mangé nos sandwichs, nous repartons vers le camping (et ses "happy campers", enfin faut le vouloir pour camper par ce temps!) pour une pause confort et quelques autres photos. Et malgré la pluie qui tombe, le temps est plus dégagé qu'hier.

blog15 blog16 blog17

blog18 blog19 blog20

Je reprends le volant et nous refaisons la route en sens inverse. Nous nous arrêtons au lac de cratère Hnausapollur. Alors je pensais que c'était celui-là je l'avais vu en 2005 mais complètement sous le brouillard, mais en fait plus si sûre en comparant les photos. Celui-là est beau, d'autant plus qu'on le voit dans sa "globalité globale". Forcément c'est trop grand pour rentrer dans une seule photo.

blog22 blog23 blog24

Un peu plus loin on aperçoit des petits volcans ronds.

blog25 blog26 blog28

Nous continuons tranquillement en essayant d'éviter les trous et les pierres, pour retrouver le goudron et nous arrêtons 5 minutes à Sigoldufoss, parce que "quand y'a foss à la fin d'un mot...". On distingue bien la différence avec l'eau "laiteuse" des glaciers. 3 moutons sont bien évidemment là à regarder passer les touristes...

blog30 blog31 IMG_1576

"Sur la route toute la sainte journée"... :) Vraiment cette route était très belle.

blog32 blog33 blog34

Nous décidons alors de rentrer sur Reykjavik par la route 32, d'une part pour ne pas reprendre la route défoncée de ce matin, et pour voir autre chose qu'à l'aller. C'est alors que nous apercevons un panneau:"Haifoss". Et "quand y'a foss à la fin d'un mot...". Nous nous retrouvons alors derrière un camping-car 4x4 et une voiture de tourisme sur un chemin en pierres assez mauvais. Et nous roulons, roulons, sans jamais arriver à destination. Il recommence à pleuvoir. Finalement après bien 1/2h de route, nous y voilà. C'est vrai qu'ils auraient pu indiquer le nombre de km restants... Nous devons attendre la fin de l'averse, car là ça tombe bien. Nous sortons de la voiture et allons faire quelques photos. C'est vrai que la hauteur est assez impressionnante, 122 mètres soit la deuxième plus haute d'Islande. Le beau temps revient, mais nous devons repartir car nous avons des impératifs d'horaires à Reykjavik.

blog34-1 blog35 blog36

La route pour revenir est très agréable, il y a beaucoup de fermes dans le coin, pas mal de chevaux, et surtout une chose que j'avais rarement vue en 2005... des arbres!! Alors je ne sais pas s'ils en ont plantés depuis ou si nous n'étions pas passés par là...

blog37 blog38

En approchant de Reykjavik la file de voitures sur la voie en face devient impressionnante. Les citadins partent-ils tous en week-end "à la campagne"??
CS nous guide haut la main dans Reykjavik car nous devons aller au bureau des guides pour récupérer le GPS pour les randos au Groenland. En fait de bureau des guides, c'est l'office du tourisme! Ahh Okééé! Une enveloppe nous attend bien, mais aucune notice pour l'utilisation du GPS. Bah on verra bien sur place, ne nous angoissons pas tout de suite! Dans l'enveloppe il y a aussi un document beaucoup plus détaillé sur le séjour, le tout en anglais.
Puis nous filons jusqu’à l'hôtel Reykjavik Natura (http://www.icelandairhotels.com/en/hotels/natura) que j'avais pris près de l'aéroport national. Sauf qu'en fait, le terminal des avions est de l'autre côté, il faut contourner la piste! Donc pas une si bonne idée que ça.

blog39

Nous faisons le check-in et déposons les bagages, puis reprenons donc la voiture pour aller la rendre à l'aéroport. Le gars de Iceland Car Rental nous avait dit de la garer n'importe où sur le parking, en laissant les clés dans la boite à gants... Euh OK...!! Ils ont confiance. Nous rentrons à pied pour voir combien de temps il nous faudra demain matin pour revenir, non sans nous arrêter pour acheter un sandwich pour demain midi ainsi que de quoi petit déjeuner demain matin car le petit déj n'est pas compris dans le prix de la chambre et cher.
Ce soir nous mangeons au restaurant de l'hôtel, le Satt. Pour moi ce sera saumon avec un oeuf poché et un chocolat chaud, super bon. Par contre je ne sais pas si c'est d'avoir conduit mais je suis complètement HS!
Il faut un peu refaire le sac et dodo à 23h30.

 

Posté par cloonie à 19:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2013

17.08.2013 69°Nord

Reykjavik => Ilulissat (Groenland)

islande4

Réveil à 7h et petit dej de Prince de Lu et de Koko Mjolk. Nous faisons le check-out à 8h et surfons un peu sur internet dans le hall avant de partir vers l'aérogare, à pied donc, en trainant nos sacs. C'est dommage aujourd'hui on part et il fait beau... D'un autre côté la pluie ne nous a pas empêchées de faire tout ce qui était prévu, donc ça va.

blog3

Au bout d'1/2 heure nous arrivons à bon port, c'était finalement assez facile car le trottoir était bien lisse pour les roulettes. Plus de traces de notre Jiminy Cricket, soit on l'a volée soit ils sont bien venus la récupérer.
Nous entrons dans le mini hall d'embarquement puis allons enregistrer les bagages. L'hôtesse n'est pas très avenante.

IMG_6197 AP
Nous voulons ensuite passer la sécurité mais il est trop tôt, il y a d'abord le vol pour Nuuk (une autre ville du Groenland) qui part avant nous. Finalement on peut y aller, et mine de rien la fouille était bien plus poussée qu'à Paris... Comme quoi...
Nous achetons une bouteille d'eau dans la mini boutique et attendons dans la mini salle d'attente. Oui tout est mini ici! L'avion aussi? Ah ben oui, il n'est pas très grand. C'est un Dash 8, 9 rangées pour 18 passagers, 2 pilotes et une hôtesse. C'est une première pour CS dans un avion à hélices.

 blog4 

Nous partons à l'heure pour 2h50 de vol prévues vers Ilulissat, Groenland, dont voilà le drapeau du pays.

drapeau

Petit topo sur la ville: comme vous pouvez le voir sur la carte en haut du post, elle est située sur la côte Ouest du Groenland à la latitude de 69°N, soit à l'intérieur du cercle polaire (66°N) et fait face à la baie de Disko et la grande île du même nom. Elle compte environ 5000 habitants et il s'agit de la... 3ème commune du territoire! Sachant que la population du Groenland compte 56 370 habitants au 1er janvier 2013, sur 2 millions de km², c'est le pays le moins densément peuplé au monde. Il faut dire aussi qu'il est recouvert à 80 % par une calotte glaciaire, nommée également inlandsis, d'une épaisseur souvent très importante: près de 3 km de glace au centre.
La ville est surtout connue pour son "Ice Fjord" (ou Fjord de glace) Kangia classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 2004.
On y trouve aussi le site archéologique de Sermermiut qui est l'un des plus importants du Groenland. Il comporte des vestiges des cultures Saqqaq, Dorset et Thulé.
Avant l'arrivée des Européens au XVIIe siècle, Sermermiut était un important campement inuit d'environ 250 âmes. La ville moderne fut bâtie par des missionnaires en 1741 sous le nom de Jakobshavn (du fondateur Jakob Severin, nom qui apparait encore sur les cartes en danois) et a notamment fondé sa prospérité sur la chasse à la baleine et la production d'huile de baleine. A noter enfin qu'Ilulissat ne peut être jointe que par la mer ou par les airs (non y'a pas de route pour y aller et avec ta voiture tu fais juste le tour de la ville!). Sachez aussi que du 26 novembre au 13 janvier le soleil n'apparait pas au dessus de l'horizon... Rude pays...
Le temps devient nuageux voire très couvert et on aperçoit juste quelques sommets glacés qui dépassent.

blog5
Lors du vol, l'hôtesse nous sert un petit encas fait d'un croissant avec du jambon et du fromage qui se révèle être plutôt bon, et une barre chocolaté du nom de... Prince! LOL qui ressemble beaucoup aux Shocks de Lu (très bon!). Je crois que les islandais aiment faire de l'humour dans les avions, après le WOW horoscope, la serviette qui parle!

blog1
Sinon la mode islandaise est un peu dépassée non? A moins qu'il s'agisse d'un footballeur?

blog2
Un peu d’écoute de l'ipod et du Sudoku et nous commençons à descendre. Les nuages deviennent un peu plus épars et... mon dieu je crois que je viens de voir des icebergs!! Je n'avais pas voulu voir trop de photos avant le voyage pour essayer de garder "l'émerveillement de l'instant" et quand je vois la quantité de glace, franchement je suis surprise, je m'attentais pas à en voir autant... C'est beau! Je crois que je vais pleurer.

blog6 blog7

J'ai l'impression qu'il y a pas mal de vent et m'attends à un atterrissage un peu musclé, mais finalement non, ils sont bons ces pilotes islandais. Il est 11h45, 2h de moins qu'en Islande (4h de moins qu'en France).
La sortie se fait directement sur le tarmac et en effet, il y a du vent. Mmm fait pas chaud! 4°C, vite allons dans l'aérogare.

blog8 blog9

L'avantage de ces petits avions et aéroports, c'est que la livraison des bagages se fait en 5 minutes. Et 5 minutes après, nous sommes dans la navette pour l'hôtel conduite par une inuit aux yeux très clairs en compagnie de 2 autres touristes (allemands? danois? pas su). Nous prenons la route et passons par une crique où l'on voit des petits icebergs. Je crois que je vais pleurer!!

blog10

Puis c'est le petit port pris dans la glace, et nous arrivons dans le "centre ville". Les maisons sont toutes peintes avec des couleurs différentes, ça égaie un peu le paysage j'imagine, car c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de végétation, tout est un peu grisâtre.
Nous arrivons alors à notre hôtel, le Icefiord (http://hotelicefiord.gl/en) comme c'est étrange! ;)
Nous faisons le check-in et avons déjà accès à notre chambre au premier étage. Zut y'a pas d'ascenseur! Et là ben disons que la vue est quand même assez incroyable. C'est sûr qu'on ne voit pas ça tous les jours.

blog11 blog12

Mais pas vraiment le temps d'admirer tout ça, nous devons partir vers le bureau de World of Greenland (http://www.worldofgreenland.com) qui est en fait l'organisateur de notre séjour sur place, pour récupérer une carte des randonnées. Nous passons devant la casse de la ville où il y a une 4L (oui même ici!) puis admirons le linge qui sèche aux fenêtres et les maisons colorées.

blog13 blog14  blog16

Au bureau de WOG, ce sont en majorité des jeunes qui travaillent là. Il y a aussi une boutique de souvenirs. Nous récupérons les cartes et rentrons ensuite à l'hôtel pour manger notre sandwich sauf que je me suis gourée en l'achetant hier et j'ai pris macédoine et beurk c'est "dégoulasse"! Tant pis, vais manger des Prince de Lu, faut que je les finisse.
Vers 14h, nous sommes prêtes pour notre première randonnée et après avoir bien lu notre programme, cet après-midi nous faisons le chemin jaune à la découverte du fjord de glace. Allez hop on s'équipe, Goretex, gants, bonnet et petit sac à dos avec barres de céréales. Le départ se trouve du côté de notre hôtel juste après une usine.

map blog15 blog18

Petit topo sur l'Icefjord Kangia, classé donc depuis 2004 au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est un site privilégié pour l'observation de la fonte des glaciers et du réchauffement planétaire, et de nombreux glaciologues et climatologues l'observent attentivement. Le glacier est un des plus grands fournisseurs d'icebergs de l'hémisphère nord. En effet, celui-ci fond à un rythme moyen de 20 à 35 mètres par jour. Il en résulte une production annuelle de 20 milliards de tonnes d'icebergs (ce qui représente la quantité d’eau douce utilisée annuellement en France) dont certains mesurent plus de 1 000 m de hauteur. Leur taille est telle qu'ils peuvent rester bloqués plusieurs années dans le fjord avant d'être libérés et de dériver vers l'océan. Je vous rappelle qu'en général 90% du volume d'un iceberg est situé sous la surface de l'eau...
La surface de ce fjord glacé est de 4 024 km2 et c'est un des rares glaciers à travers lesquels la glace de l’inlandsis groenlandais atteint la mer. Pour l'anecdote, en 1912, c'est l'un des icebergs produits par Kangia qui fit sombrer le Titanic.
Pour plus d'infos: http://www.kangia.gl/en/
Mais revenons à nos moutons. Il nous faut d'abord commencer par monter quelques escaliers. C'est très bien indiqué, il faut suivre les marques jaunes.

blog17 blog19

Et là c'est un émerveillement total, wow, wow et wow. Et plus nous marchons, plus nous découvrons des icebergs de plus en plus gros. Je passerai sur le fait que CS a fait tomber son appareil photos et qu'après plusieurs ricochets, il a été récupéré par les touristes qui étaient avec nous ce matin dans la navette et qui font aussi ce chemin. Et ben le Canon est solide! Tout marche sans problème. Faut dire qu'il y a des gros cailloux mais aussi pas mal de mousse un peu plus spongieuse, ce qui a un peu amorti la chute.

IMG_6246 IMG_6250 IMG_6257 

Nous marchons tranquillement en mitraillant comme des dingues. Le temps est gris mais assez lumineux, c'est vraiment magnifique tout ce blanc. Je crois que je vais pleurer tellement c'est beau!
Et là au milieu y'a aussi des pêcheurs...

blog21 IMG_6265 blog25

IMG_6293 IMG_6295 

Nous longeons la côte et rentrons à nouveau vers les terres pour terminer par un cimetière. Tic et Tac au Pôle Nord ;)

IMG_1755 IMG_6277 blog30

Comme nous avons encore du temps, nous décidons de prendre le petit chemin en bois pour aller jusqu'à un promontoire où on voyait des gens assis sur un banc en train de contempler le paysage. Nous passons sur la plaque délimitant la zone proprement dite de protection de l'Unesco. En fait tous les tas de pierres avec le bâton qu'on voyait plus haut délimitent cette zone.

blog31 blog32 IMG_6302

Nous marchons près d’une "plage" où il est interdit d'aller car en cas de chute d'un gros iceberg, il pourrait provoquer un petit tsunami.

blog33 blog34  

Nous arrivons au promontoire où il fait assez froid car il y a du vent. Nous nous arrêtons quelques minutes pour admirer la vue et faisons demi tour.

blog35 blog36
Pour rejoindre le centre ville nous devons passez par une zone où il y a beaucoup de chiens de traineaux. J'y reviendrai dans un autre post. Nous repérons un restaurant, un supermarché et voyons la fameuse boite aux lettres et le traineau du Père Noël... les vrais! si! si! ;) On peut y déposer sa lettre... "Cher Père Noël, je voudrais une Citroën DS3 noire et orange, merci d'avance".

blog37 

Enfin c'est pas tout ça mais ça fait 3 heures qu'on marche, il est temps de repartir vers l'hôtel. Sauf qu'à Ilulissat, y'a des "roads to nowhere"... En fait, rien n'est droit, il y a des maisons partout, les rues ne sont pas vraiment définies, et quand on suit une route, il se peut qu'elle ne mène nulle part. Hum, on s'est carrément paumées dans une si petite ville! LOL Bon, ça nous fait un peu visiter et nous passons devant l'église avant de finalement nous retrouver devant World of Greenland où j'en profite pour poser quelques questions sur le séjour en bungalows près du glacier Eqip Sermia, où nous devons partir en bateau demain.

blog38

En fait, nous apprenons que dans les bungalows, il n'y a pas de douche, ça je le savais, mais je pensais qu'il y en avait des communes. Ah ben non... OK... On fera avec (enfin sans) alors! Et aussi qu'il faut prévoir un petit sac à dos avec juste nos affaires pour le séjour, car pour arriver aux bungalows il y a environ 500 mètres de pente comme ça / donc très difficile de trainer ou porter une grosse valise. Et qu'il y a eu un tsunami en juillet et donc qu'il faut pouvoir évacuer rapidement. Euh... ok! LOL pas très rassurant tout ça! Mais vive l'aventure!! Quant au GPS, personne n'est vraiment au courant... Je sens qu'on va pas vraiment l'utiliser ce truc.  J'achète des cartes postales en prévision d'une écriture lors des prochains jours, puis nous voulons regarder un peu les boutiques, mais il est 17h30 et tout est fermé.
Cette fois, nous arrivons à retrouver notre hôtel sans trop nous perdre et demandons si nous pouvons laisser nos bagages demain matin pour les 3 jours où nous serons absentes, pas de soucis.
Nous ressortons alors à la recherche d'un restaurant pour manger un morceau. Nous essayons le restaurant Hong-Kong mais en rentrant dans la salle, comment dire, ça sent bien le graillon. Allez hop on ressort! Nous avions repéré un café dans l'après-midi, mais on dirait qu'ils n'y servent que du café justement... en tout cas aucune carte à l'extérieur. Finalement nous optons pour le café Inuit. Il est tenu par des indiens ou des sri lankais. Mais quelle idée de venir jusqu'ici??! Il faut aller prendre sa commande au comptoir. Je prends des pâtes carbonara. La cuisinière cuisine tout à la demande donc au moins, c'est frais. Il y a deux autres français (alors que jusqu’à présent on n'en avait pas vus) et une famille du coin. Et le plat se révèle vraiment bon, même s'il est un peu épicé. D'un autre côté ça réchauffe!! En dessert un petit chocolat chaud. Sinon comme musique d'ambiance c'est.. Nana Mouskouri! Ok là je vais vraiment pleurer!!!
Nous rentrons à l'hôtel, il est à peine 19h... le soleil commence à se coucher et c'est beau.

blog39 blog40

Allez hop on fait le sac pour demain et dodo à... 20h30! Demain nous avons rendez-vous à 6h45 pour prendre le bateau.

 

Posté par cloonie à 19:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 octobre 2013

18.08.2013 Briser la glace

Ilulissat => Glacier Eqip Sermia

eqip1

J'ai super bien dormi jusqu'à 1h du mat et après bof bof... Est-ce dû au fait que la nuit n'est pas noire à ces latitudes? Réveil à 5h, ouille ça pique un peu quand même. Après une bonne douche qui ne me réveille pas plus que ça, nous bouclons nos sacs à dos et descendons tous nos bagages dans le hall de l'hôtel. Il est 5h40, évidemment c'est le désert total, tout le monde dort. La réception est fermée et nous avons un petit moment "d'angoisse" en nous demandant si elle va ouvrir avant que nous partions pour laisser nos sacs. On a oublié de demander la veille comment ça se passe. Je vais voir la dame qui prépare le petit déjeuner, mais elle ne comprend rien et ne parle pas un mot d'anglais. Hum. Alors en attendant, allons manger un bout et on verra bien, sinon on va se les trimballer jusqu'au bureau de World of Greenland, bon ce n'est pas la mort, mais les routes ne sont pas vraiment plates par ici.
Le petit déjeuner est bien fourni avec oeufs brouillés, bacon, mini saucisses, fromage, pains etc... Par contre il n'y a que du thé ou du café. Depuis hier, nous prenons de la cocculine en prévision du voyage en bateau, mais autant avoir le ventre plein pour être calées. Finalement ouf, la réception ouvre et pendant que CS finit de manger, je vais déposer les bagages... dans un container de bateau sur le parking! J'ai l'impression que ça leur sert un peu de rangement ces trucs, on en a vu pas mal dans la ville.
Vers 6h30, nous partons à pied vers le bureau de World of Greenland où nous avons rendez-vous à 6h45 pour le "grand départ" (7h de bateau). Notre nom est bien sur la feuille d'inscription, l'agence a correctement fait son boulot. Nous devons être une petite vingtaine. Nous montons dans une navette pour 5' de route vers le port, puis embarquons à bord de notre navire. Nous déposons nos sacs dans la cabine et allons dehors pour admirer la sortie du port pris dans les glaces.

IMG_6346_redimensionner IMG_6348_redimensionner

Le temps est un peu gris mais la luminosité assez belle. Bien sûr, il fait hyper froid, mais on avait bien prévu le coup avec collants et vêtements bien chauds, et pour l'instant on arrive à gérer. Et hop c'est parti pour 50 000 photos! Nous avons de la chance car il n'y a pas de vent et c'est vraiment calme, pas de mal de mer en perspective.

IMG_6368_redimensionner IMG_6374_redimensionner IMG_6384_redimensionner

IMG_6389_redimensionner IMG_6393_redimensionner IMG_6400_redimensionner

Une fois sortis du port, la glace se disloque un peu et ne restent que les très gros icebergs. Ceux-ci sont vraiment impressionnants et c'est d'autant plus beau que soleil tente une percée.
Petit à petit, les gens rentrent à l'intérieur et nous finissons par nous retrouver seules avec CS à essayer de ne pas nous congeler sur place.

IMG_6406_redimensionner IMG_6408_redimensionner IMG_6415_redimensionner 

IMG_6430_redimensionner IMG_6465_redimensionner

Nous arrivons dans un fjord où les glaçons se font plus rares. Le soleil est cette fois bien levé, et c'est beau. A bout de réserves de chaleur, je rentre dans la cabine pour me "recharger", et m'endors pendant 15 minutes avec le doux ronron du moteur. A mon réveil, j'aperçois un arc en ciel et file prendre d'autres photos et découvre que nous approchons d'un énorme glacier.

IMG_6487_redimensionner IMG_6489_redimensionner IMG_6503_redimensionner 
Un des jeunes employés de WOG, Mats, que nous appellerons "le blond", nous indique alors qu'il va préparer le déjeuner et qu'on pourra manger sur le pont en admirant l'arrivée près du glacier. C'est un repas "froid", de la viande séchée, du poisson fumé, du jambon, une sorte de saucisson et j'avoue que c'est vraiment bon. Par contre je n'ai pas pu identifier ce que j'ai réellement mangé!
Nous approchons de plus en plus du glacier Eqip Sermia, la glace est plus ou moins compacte à la surface de l'eau.
Le front glaciaire que nous avons devant nous s'étend sur 6-7 km et s'élève à 50 mètres au dessus de l'eau.

IMG_6537_redimensionner IMG_6547_redimensionner IMG_6550_redimensionner 

Voilà un petit panoramique fait avec l'iphone.

IMG_2334

Nous apercevons un phoque qui semble être perdu là tout seul. Nous allons ensuite nous arrêter devant ce "mur" pendant à peu près 2h, histoire de "vivre" un peu le glacier. Les chutes de glace se produisent très souvent dans une énorme bruit de tonnerre. Le bateau tangue parfois, il n'y a pas de vent et le soleil chauffe, il fait bon, je crois que je pourrais rester là jusqu'à la fin de ma vie.

IMG_6623_redimensionner IMG_6710_redimensionner IMG_6712_redimensionner

Mais il est déjà temps de partir vers le "Ice Camp Eqi" (http://www.glacierlodgeeqi.com/), but de notre voyage, qu'on distingue à peine à contrejour. Si! si! y'a bien des bungalows là sur la colline.

IMG_6714_redimensionner IMG_6727_redimensionner   

Juste avant, le capitaine nous fait un petit arrêt près d'un iceberg afin que le "blond" puisse y aller dessus et dire au revoir au glacier car c'est son dernier voyage de la saison.

IMG_6732_redimensionner
Nous arrivons à "Port Victor" se réduisant à une passerelle. Il y a une fille qui attend, elle est en tee-shirt! Elle est folle! Nous comprendrons plus tard pourquoi, c'est une des employées et elle va devoir décharger les provisions du bateau pour le camp ce qui est plutôt physique comme boulot. Nous montons vers le "café Victor" et en effet la montée est assez rude. Bye bye le bateau et à dans 2 jours! Ca y est, on est définitivement coupés du monde. Non, faut pas rêver, y'a pas de réseau ici, on est VRAIMENT isolés.

IMG_6739 IMG_6743_redimensionner IMG_6747_redimensionner

Nous voilà donc arrivées sur les traces de Paul-Emile Victor. Le camp est en effet bien connu de la communauté scientifique française. C'est ici que les Expéditions Polaires Françaises dirigées par Paul-Emile Victor avaient établi leur camp de base afin d'étudier la calotte glaciaire du Groenland. A l'été 1948, 90 tonnes de matériel et 25 hommes débarquent dans cette baie, et en deux semaines ils ouvriront une piste jusqu'à la calotte glaciaire, réalisant ensuite de nombreux relevés scientifiques. Nous apercevons une vieille cabane, mais pour l'instant nous devons aller au café Victor pour déguster une boisson chaude et pour le briefing.

IMG_7122_redimensionner

C'est ici que nous prendrons nos repas du soir et le petit déjeuner. Un couple de français fait partie du groupe, ils ont l'air pressé de découvrir les environs, en effet, ils ne restent qu'une nuit et s'ils veulent aller vers la calotte, qui est normalement une randonnée d'une journée, ils doivent partir vite (ils rateront le diner de ce soir qui est à 19h).
Mais revenons à nos logements, nous avons droit à un bungalow standard. Dans les supérieurs, il y a l'eau courante. Mais nous, on est des aventurières, à la dure! On nous attribue celui qui est juste à côté du café ce qui nous arrange bien car c'est là que se trouvent les toilettes "normales". En effet dans le bungalow ce sont des toilettes "sèches", enfin ça tombe pas dans un trou mais dans un sac!
Nous déposons nos bagages, à l'intérieur, il fait bon, environ 15°C, le soleil chauffe bien. A notre grande surprise il y a une moustiquaire au dessus des lits. Y'a des moustiques avec ce froid??!! Mais pas le temps de réfléchir à la question, nous séparons les lits et les faisons, enfin "faire" est un bien grand mot, il faut mettre le drap housse et la housse de couette et hop c'est fait! :)

IMG_6861 IMG_6755_redimensionner 

Nous décidons de partir faire la randonnée "moraine" à savoir celle qui va jusqu'au glacier (chemin orange).

IMG_6858_redimensionner eqi

Allez hop c'est parti sous le soleil sur un chemin quasi plat. Y'a quand même un tout petit peu de végétation qui arrive à pousser. C'est un peu boueux en revanche sur certains endroits, alors au début, tu fais gaffe où tu mets tes pieds et à la fin tu ne fais plus attention et tu traces. De toutes façons les chaussures sont censées être étanches.

IMG_6767_redimensionner

Nous devons traverser 2 rivières en visant les bons cailloux pour ne pas tomber, et c'est là que tu te rends compte si tu as le sens de l'équilibre ou pas. Nous marchons tranquillement lorsque nous sommes rattrapées par un couple d'allemands sportifs. Ah ouais ils vont vite!!

IMG_6782_redimensionner IMG_6792_redimensionner

Finalement après 2h de marche nous entamons la dernière montée comme ça / pour passer par les moraines, amas de débris rocheux érodés et transportés par le glacier, et arriver au dessus de celui-ci. C'était un peu dur de faire ça à la fin.
Nous faisons alors un petit arrêt pour admirer le paysage. On voit bien la "plage" (photo 5) où il est strictement interdit de s'aventurer car risque de tsunami.

IMG_6801_redimensionner IMG_6805_redimensionner IMG_6807_redimensionner

mpcs IMG_6814

Je mange une petite barre de céréales tout en admirant la vue, là aussi je pourrais y rester toute ma vie! Mais il est temps de repartir car on nous a bien précisé que le dîner était à 19h et qu'il ne fallait pas être en retard... Le retour se fera plus rapidement (1h45) et j'ai hyper mal au tibia droit.

IMG_6835_redimensionner IMG_6846_redimensionner

Allez, je vais me prendre un doliprane pour faire passer tout ça! Juste avant d'arriver au camp, nous rencontrons les petits renards du coin à moitié apprivoisés. C'est vraiment entre le chat et le chien, mais impossible de les approcher, ils s'enfuient.

IMG_2095 IMG_6862_redimensionner     

Nous arrivons juste à l'heure. Et non, nous n'allons pas manger dehors mais bien au chaud à l'intérieur tout en admirant la vue.

IMG_6860_redimensionner IMG_6863_redimensionner IMG_6865_redimensionner

C'est une inuit qui fait la cuisine. Sur le camp il y a elle qui reste toute la saison (de juin à septembre) et 3 membres du staff de WOG qui restent une semaine seulement et qui font un roulement. Ils s'occupent de tout, du ménage, de la bouffe, de la vaisselle et du chargement/déchargement des provisions/déchets. On commence par une soupe délicieuse avec des légumes et des fruits de mer, toujours un peu épicée. Je crois que dans ce pays ils aiment bien les épices car ça doit réchauffer. Ensuite c'est un buffet vraiment très bien fourni, plusieurs sortes de viandes, de légumes etc. Dire qu'on est carrément perdus sur un bout de terre loin de toute civilisation et qu'on a "tout le confort sur le palier". Nous discutons avec un guide islandais qui vient ici en repérage pour proposer la balade à des touristes norvégiens. Il est gentil mais un peu "collant". Nous attendons le dessert. Ah ben y'a pas de dessert! Bon tant pis. Nous regardons le soleil se coucher sur le glacier, mais sans trop nous attarder car depuis 5h ce matin, ça commence à faire long.

IMG_6876_redimensionner IMG_6881_redimensionner IMG_6884_redimensionner

Allez pipi et retour au bungalow. Pour se laver les dents, y'a un lavabo qui donne dans un jerrican, mais faut se rincer avec la bouteille d'eau, car y'a pas de robinet. En fait c'est comme si on était sous la tente en camping, mais on a des vrais lits et un vrai toit sur la tête. Le doliprane a fait de l'effet, je n'ai plus mal nulle part. En revanche, le soleil s'est couché, et je regarde mon thermomètre, la température diminue pratiquement de minute en minute c'est impressionnant... Heureusement, les couettes semblent bien chaudes. Allez dodo.

 

Posté par cloonie à 19:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


30 octobre 2013

19.08.2013 Expédition polaire française

Randonnée vers la calotte glaciaire (chemin vert)

eqi

Nous émergeons vers 7h, il fait... 3°C dans le bungalow! Mais franchement je n'ai pas eu froid sous la couette. Faut juste ne pas trop bouger car tout est glacé en dehors et ne pas trop sortir le nez ;)

IMG_6886_redimensionner

Autant dire que l'habillage se fait très rapidement.
Nous filons prendre notre petit déjeuner et c'est carrément le plus fourni de tous les hôtels qu'on a faits jusqu'à présent. Pancakes et même du Nutella... j'en mange 4 + des céréales + des oeufs brouillés + du bacon + un petit thé aux fruits rouges, je suis bien calée pour la matinée je crois!

IMG_6890_redimensionner

Et aujourd'hui on va crapahuter. Nous faisons ensuite nos sandwichs, personnellement je le fais avec la salade de thon préparée par l'un des employés dans un petit pain. Après une petite toilette rapide, nous préparons nos sacs et vers 8h, nous sommes prêtes à partir sur les traces de Paul-Emile Victor vers la calotte glaciaire. Le temps est gris. Avant toute randonnée, nous devons noter nos noms et heure de départ sur un cahier histoire qu’on entame les recherches au cas où… Evidemment on oublie, et CS doit faire un petit demi tour pour aller noter tout ça, heureusement on n'avait pas fait 200 mètres avant de nous en apercevoir.
La montée commence vraiment fort... oui on va tout en haut de la montagne!

IMG_6891_redimensionner

Le chemin passe d'abord sur des rochers, mais est bien indiqué avec les kerns. Evidemment plus nous avançons et plus la vue sur le camp, le glacier, les alentours est spectaculaire. Il manque juste le ciel bleu.

IMG_6893_redimensionner

Nous arrivons en vue d'un premier petit lac, et rencontrons un couple qui descend et qui apparemment a passé la nuit sous la tente quelque part car on ne les avait pas rencontrés hier au camp. Faut quand même le vouloir par ces températures. Plus nous montons, moins nous sommes abritées du vent et on sent bien d'où il vient le vent... de la glace!!! Il fait vraiment froid et heureusement que le chemin est assez physique, ça nous empêche de nous congeler sur place. Disons que tu peux t'arrêter pour faire une photo mais pas plus de 5 secondes.
Le ciel se dégage légèrement même si le soleil n'est pas encore complètement présent. Nous cheminons donc encore et encore espérant voir apparaitre la calotte après la prochaine colline, passons quelques lacs plus ou moins importants et finalement la voici!
Depuis quelques temps nous marchons sur un chemin beaucoup plus dégagé, un peu comme si un tracteur était passé par là. Alors que bon... y'a pas de tracteur ici! En fait, il s'agit du chemin tracé par les équipes de Paul-Emile Victor et des expéditions polaires françaises qui viennent parfois par ici avec leur équipement.
Après 3h de marche, nous arrivons devant une grande flèche tracée au sol. D'après la carte, si on continue tout droit, on va vers la calotte et sinon à gauche... vers on ne sait pas trop et en plus y'a une sacrée montée. Nous optons pour aller tout droit et arrivons devant les vestiges des expéditions.

IMG_6905_redimensionner IMG_6910_redimensionner IMG_6911_redimensionner  

Le vent arrive désormais par rafales, ça devient de plus en plus hostile.
Mais en tant que fidèles disciples de Paul-Emile, prêtes à marcher sur ses traces jusqu'au bout, nous décidons d'aller tout droit, toujours plus... au Nord, même s'il n'y a plus de chemin. Nous voulons aller au plus près de la glace.
Nous devons traverser une rivière en bas d'une chute d'eau (maintenant on est des pros de la traversée de rivière après nous être exercées hier ;)). Malgré le froid il y a quand même de la végétation qui subsiste (et de l'humain même s'il a froid!).

IMG_6926_redimensionner IMG_6931_redimensionner

Nous sommes en bas de la montagne, la pente est assez forte, nous marchons sur des éboulements, bref, ça devient un peu extrême. Nous décidons de nous arrêter 2 minutes à l'abri d'un rocher. Je mange une barre de céréales car mine de rien, on s'est bien dépensé ce matin, et nous repartons rapidement voyant que nous ne pourrons pas nous approcher plus et surtout ne voulant pas trop risquer notre vie ;)

IMG_6920_redimensionner IMG_6921_redimensionner

Nous remontons, sauf que comme il n'y avait pas de chemin à l'aller, c'est difficile de retrouver nos traces au retour. Nous arrivons finalement aux vestiges mais en voulant retrouver la flèche, nous nous éloignons un peu trop sur la droite. Hum... t'es sûre que le chemin était sur cette colline ou sur celle-là plutôt? Hum... mais grâce à notre fabuleux sens de l'orientation, nous arrivons comme des fleurs à la flèche au sol. Non mais sérieux, trop fortes! Enfin c'est pas qu'on a paniqué, mais on n'était pas très fières. Et puis y'a pas de réseau, et y'a personne! LOL C'est sûr que si tu aimes la solitude, c'est ici que tu dois venir.
En revanche nous avons le vent dans le dos et ça piquote moins, surtout au niveau du visage. Le soleil commence vraiment à percer les nuages.

IMG_6934_redimensionner IMG_6947_redimensionner IMG_6948_redimensionner 

Une fois passé une énième colline, nous décidons de nous installer contre un rocher bien à l'abri du vent et nous allons manger là. Il faut enlever les gants, ça va, c'est gérable. Mais faut pas non plus manger trop lentement!!
Une fois rassasiées, nous pouvons entamer le retour vers le camp. Ca monte, ça descend mais le soleil est présent, c'est plutôt sympa. Allez hop encore plein de photos à faire maintenant qu'il fait beau. On voit bien la calotte qui nous entoure de toutes parts.

IMG_6950_redimensionner IMG_6959_redimensionner IMG_6955_redimensionner

Nous repassons devant les lacs de ce matin (photos plus jolies avec le soleil).

IMG_6975_redimensionner IMG_6976_redimensionner IMG_6983_redimensionner

Sinon physiquement c'est quand même assez dur au niveau des jambes. Nous arrivons finalement en vue du glacier (cherche le bateau!)

 IMG_6994_redimensionner IMG_6997_redimensionner IMG_7007_redimensionner

Et voilà le camp!

IMG_7017_redimensionner IMG_7026_redimensionner IMG_7032_redimensionner

Nous aurons marché pas loin de 6h30. Nous sommes au top de notre forme! Et surtout on a comme qui dirait "bien pris l'air"! (non non je n'ai pas les joues toutes rouges à cause du froid).
Nous allons nous réchauffer au café et je prends un petit coca. "With ice?" "No with iceberg!" Ah! ah! n'empêche la glace, elle vient directement du producteur ;)
Dans le café il y a 2 des employés en train de discuter avec 2 personnes et ils nous demandent si on veut voir les images du tsunami de juillet causé par la chute d'une très grande partie du glacier. Ils l'ont filmé et nous le montrent sur l'ordinateur. En effet, la vague avait bien défoncé une partie de la passerelle où accoste le bateau. Il y a en fait eu 5 vagues consécutives de plus en plus hautes. C'était vraiment impressionnant!
Après ça, je commence à rédiger les cartes postales et comme il fait beau, et que c'est dommage de rester dedans, nous décidons de descendre vers la stèle de Paul-Emile Victor. Il y a aussi une croix en  hommage à deux scientifiques disparus. Oh punaise, mes muscles se sont refroidis, hier j'avais mal au mollet droit, là j'ai mal derrière la cuisse gauche (genre élongation). C'est pas cool la vieillesse (Doliprane mon ami!).

IMG_7037_redimensionner IMG_7036_redimensionner IMG_7035_redimensionner  

Nous repérons également le départ du chemin que nous ferons demain matin et après quelques photos, nous remontons au chaud au café et attendons l'heure du dîner... en regardant le glacier pendant 1 heure! J'en profite pour prendre "des photos des photos" qui sont au mur. On reconnait bien l'espèce de téléphérique avec les poulies et les câbles dont on a vu les restes tout à l'heure.

IMG_7038_redimensionner IMG_7042_redimensionner IMG_7044_redimensionner

IMG_7047_redimensionner IMG_7048_redimensionner

Ce soir c'est barbecue! Au menu la même soupe toujours aussi excellente d'hier et donc de la viande grillée. Lorsque je présente mon assiette et demande "beef?" l'inuit me répond "no beef here"!! Ok sorry! LOL Alors c'est quoi? Moose, reindeer, caribou... ok des bêtes du coin quoi! En tout cas c'est super bon, et j'assume totalement mon côté carnivore. Sinon y'a toujours pas de dessert, ça me manque un peu le petit truc sucré à la fin. Mais y'en a pour qui rien n'est perdu :)

IMG_7050_redimensionner IMG_2307_redimensionner 

Nous rentrons au bungalow et assistons au coucher du soleil qui est vraiment joli ce soir.

IMG_7077_redimensionner IMG_7079_redimensionner IMG_7117_redimensionner

Et la température, elle diminue toujours? oui oui comme hier! Mais ne nous plaignons pas, il fait beau.
Dodo à 22h30.

 

Posté par cloonie à 19:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 novembre 2013

20.08.2013 Les petits bonhommes en rouge

Ice Camp Eqi => Ilulissat

Réveil à 7h, il fait beau mais du coup il fait encore plus froid qu'hier, à savoir 1°C dans le bungalow! Vite vite, enfilons les collants et les pulls. Nous allons petit-déjeuner et c'est toujours aussi bon. Comme hier, nous faisons nos sandwichs et j'en profite pour me préparer 3 pancakes au Nutella pour mon dessert. So what?!
Nous rentrons au bungalow pour refaire nos sacs, enlever les draps et ainsi le libérer pour les prochains occupants. Nous déposons les sacs à la "consigne", à savoir sous la table de la cuisine!!
Tiens, mais on dirait qu'il y a un bateau qui approche. Il s'agit d'un bateau de croisière finalement assez grand. Je sors mes jumelles, découvre qu'il est sous pavillon français et qu'il s'appelle Le Boréal. Ah oui, j'avais vu des croisières arctiques sur ce bateau... A 5000 € la semaine... OK.

IMG_7120_redimensionner
Mais nous n'avons pas que ça à faire, il nous faut partir pour notre dernière randonnée du lieu, le chemin bleu vers le "Delta".

eqi

Comme les autres, il est bien marqué. Avec le soleil, le sol est beaucoup plus spongieux qu'hier, splotch splotch. Et puis parfois les kerns ne sont pas très visibles ce qui nous fera faire un peu d'escalade. La vue sur le glacier est toujours aussi magique et comme on peut le constater, la glace est plus compacte par rapport au jour où nous sommes arrivées.

IMG_7142_redimensionner IMG_7150_redimensionner IMG_7164_redimensionner

Nous longeons une "plage" en hauteur où on entend les vagues cogner contre les rochers et les glaçons s'échouer. Il n'y a pas de vent, on aurait presque chaud. J'en profite pour faire ma photo "supportrice du MHSC au bout du monde" avec le drapeau de l'équipe (censurée ici) mais vue sur Twitter ;)

IMG_7168_redimensionner IMG_7170_redimensionner IMG_7171_redimensionner

Et finalement après une petite heure de marche nous arrivons en vue du fameux Delta. Soit on a marché vite, soit les distances ou les temps de parcours sont du grand n'importe quoi. On pensait en avoir pour 2h aller et 2h retour. Le Delta est en fait l'endroit où la rivière glaciaire issue de la calotte que nous avons vue hier, se jette dans la mer. Un petit paquet de glaçons est échoué sur la plage, dommage qu'on ne puisse pas s'en approcher (trop dangereux). On remarque aussi qu'il y a beaucoup de sédiments. Le vent se lève un peu et nous décidons de rebrousser chemin.

IMG_7155_redimensionner IMG_7156_redimensionner IMG_7162_redimensionner
Le Boréal semble avoir jeté l'encre et nous apercevons des zodiacs qui commencent leurs allers et retours vers le camp.

IMG_7176_redimensionner IMG_7181_redimensionner

Et nous découvrons alors que ce sont des "petits bonhommes en rouge" qui débarquent. Etrange... Nous approchons du camp et j'en profite pour m'arrêter près de la cabane de Paul-Emile Victor afin de prendre des photos. Elle est bien maintenue au sol par un tas de câbles, ça laisse augurer du vent qui doit parfois souffler ici.

IMG_7184_redimensionner IMG_7186_redimensionner

Nous remontons vers le café Victor pour nous réchauffer un peu et comprenons alors que tous les passagers du Boréal sont habillés en rouge et débarquent sur notre "île"! Pfff et dire qu’on était bien tranquille, ça fait quand même un petit choc tous ces gens! Chacun a donc une polaire rouge sur le dos, est-ce pour ne pas les perdre?? La plupart emprunte le début du chemin vers la calotte afin d'avoir une vue d'ensemble sur toute la baie. Toutes les nationalités semblent représentées et ils apprécient les renards.
Pour ma part, j'en profite pour siroter un dernier petit coca (pas mal la vue non?) et continuer mes cartes postales.

IMG_7188_redimensionner IMG_7195_redimensionner IMG_7201_redimensionner

Nous décidons de manger notre déjeuner sur place tout en observant le paysage (même si on commence à le connaitre on ne s'en lasse pas). Mais voilà que notre bateau arrive. Ah mais euh, non ce n'est pas le notre, celui-là a un grand mat. Bizarre. Et puis en y regardant de plus près, on se rend compte que notre fameux brise glace est déjà depuis un moment devant le glacier à regarder les blocs tomber.
Le bateau "à voile sans voile" accoste et en descendent une vingtaine de personnes avec tout un matériel de tournage, caméras, pieds, drones. Après avoir pris quelques renseignements auprès du personnel du camp, il s'agit en fait d'une expédition polaire française et ils vont rester ici 2 semaines pour étudier la glace. Certains dans les bungalows et d'autres sous tente.
Nous attendons tranquillement 13h pour descendre au "port" lorsque l'un des employés vient me présenter la note pour une bouteille de vin. Euh... tu me prends pour une alcoolique ou quoi??!! Je lui indique gentiment que nous n'avons pas consommé de vin lors du séjour.
Nous descendons finalement à l'embarcadère car notre bateau approche enfin. Le Boréal est toujours là et la plupart des passagers est retournée à bord, mais il reste encore quelques zodiacs par ci par là.

IMG_7206_redimensionner IMG_7209_redimensionner IMG_7213_redimensionner

Nous embarquons rapidement et repartons de suite dès que tout a été chargé. Nous allons déposer les sacs à l'intérieur et retournons sur le pont pour prendre les dernières photos du glacier et du camp (toujours à contre jour).

IMG_7216_redimensionner IMG_7219_redimensionner IMG_7232_redimensionner

IMG_7244_redimensionner IMG_7247_redimensionner IMG_7248_redimensionner

Au bout d'une petite heure, nous rentrons, mais toutes les places assises sont occupées et en plus les gens sont en train de faire la sieste, donc difficile de les pousser pour s'asseoir. Du coup, nous restons dans l'entrée où il y a une petite banquette et une carte de la région.

IMG_7257

 

 

 

 

 

 


Mais l'appel du large me reprend et je ressors rapidement. A l'abri du vent et au soleil il ferait presque bon!

IMG_2545 IMG_7254_redimensionner IMG_7278_redimensionner

IMG_7282_redimensionner IMG_7292_redimensionner IMG_7289_redimensionner 

Et allez hop c'est reparti pour 50 000 photos, en plus la lumière est vraiment pas mal. D'ailleurs un photographe pro semble être du même avis et mitraille à tout va. Le soleil, les reflets, les ombres, la lumière, y'a rien à dire à part contempler. "Le paradis froid" :)

IMG_7301_redimensionner IMG_7303_redimensionner IMG_7313_redimensionner

IMG_7333_redimensionner IMG_7338_redimensionner IMG_7339_redimensionner

IMG_7342_redimensionner
IMG_7351_redimensionner
IMG_7354_redimensionner

 

 

 


Après 3h de navigation nous approchons doucement d'Ilulissat et sommes rattrapés par un "taxi"! Il en profite pour suivre notre sillage, du coup il n'a pas à briser la glace ou éviter les icebergs.

IMG_7352_redimensionner IMG_7358_redimensionner IMG_7359_redimensionner

IMG_7364_redimensionner IMG_7368_redimensionner IMG_7370_redimensionner

Nous approchons enfin du port et c'est vers 18h30 que nous débarquons. Bye bye "Aleqa Ittuk".

IMG_7371_redimensionner IMG_7372_redimensionner

Nous attendons la navette qui doit nous ramener à notre hôtel et nous retrouvons avec 2 mecs pas vraiment sympathiques qui ont aussi passé le séjour au camp. Genre, pas un bonjour, pas un sourire, rien... Sont vraiment froids ces gens du Nord! Et pas vraiment galants, ils sortent de la navette en premier et ne vont pas nous tenir la porte d'entrée hyper lourde de l'hôtel! Rustres!!
Nous refaisons le check-in et avons la même chambre, puis nous allons récupérer nos bagages dans le container. Euh... je crois qu'ils ont pris froid.
Comme nous ne pensons pas ressortir, je réserve pour 20h au restaurant de l'hôtel et nous montons pour aller prendre la douche chaude intégrale que nous attendons depuis 2 jours. Et pendant ce temps, les affaires de la valise se réchauffent. D'ailleurs je range tout dans les placards car nous allons rester là encore 5 nuits.
Nous descendons ensuite au restaurant où nous sommes servies par un serveur qui n'a pas les yeux en face des trous. Hum... Il a l'air hyper mal à l'aise avec les clients mais est en fait très efficace et c'est ça qui compte. C'est confirmé, les gens d'ici ne sont pas très causants ni très avenants, mais ce n'est pas qu'on les dérange, c'est juste qu'ils sont comme ça (la rudesse du climat y est sans doute pour quelque chose). Je prends du canard façon thaï avec du riz et des ananas, c'est très bon mais hyper épicé. Bon ben maintenant j'ai chaud!
Pas de dessert et ils n'ont pas non plus de chocolat chaud, tant pis.
Retour à la chambre vers 21h30, un petit coucher de soleil, un petit zapping sur les 4 chaînes TV du coin, où nous découvrons un programme qui filme des toilettes (ok, pas compris si c'était un truc humoristique ou pas).

IMG_7373_redimensionner IMG_7377_redimensionner IMG_7378_redimensionner

IMG_7379_redimensionner IMG_7380_redimensionner

Dodo à 22h30, j'ai chaud!

 

Posté par cloonie à 19:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 novembre 2013

21.08.2013 Une Faxe Kondi SVP

Ilulissat - Chemin bleu

map

 

 

 

 

 

 

 

Réveil vers 7h, cette nuit j'ai eu chaud! Le temps est assez dégagé, c'est vraiment beau cette vue sur les glaçons au réveil. Mais... ne serait-ce pas le Boréal? On a été suivi!

IMG_7381_redimensionner

Nous allons prendre notre petit déjeuner qui se révèle donc moins fourni qu'au camp car IL N'Y A PAS DE PANCAKES! (double nul).
Vers 8h45, nous sommes bien équipées pour aller passer la plupart de la journée dehors. Nous devons commencer le chemin du côté de la carrière et allons donc en profiter pour nous arrêter dans un des supermarchés pour acheter de quoi pique-niquer. Nous passons devant le Spar, mais le choix n'est pas très conséquent. Nous allons finalement au Pisifik, qui se trouve être un peu plus grand et j'y achète une sorte de sandwich énorme saumon/crevettes.
Nous nous dirigeons ensuite vers la carrière (Quarry). J'aime beaucoup ce panneau! Nous marchons en sentant des odeurs pas très ragoutantes... ah ok, donc la viande elle sèche au soleil... Bon appétit!

IMG_7382_redimensionner IMG_7383_redimensionner IMG_7384_redimensionner

Puis nous traversons un grand "champ" avec les chiens de traineaux et arrivons au milieu d'une zone avec des camions, des hangars des containers. Le chemin part bien de là et est bien indiqué avec les marques bleues.

IMG_7385_redimensionner IMG_7386_redimensionner

Nous sortons de la zone d'habitations pour nous diriger vers une gorge à l'intérieur de laquelle nous allons monter pendant à peu près une heure. Le sol est assez glissant et boueux, il faut faire attention à ne pas se casser la figure sur les rochers. Et puis ça monte comme ça /. On a une vue assez jolie de la baie dans le fond avec l'île de Disko et les glaçons (mais derrière nous). Tiens des joncs de cotons! C'est vrai que le sol est quand même assez humide, pas étonnant qu'on en trouve par ici.

IMG_7392_redimensionner IMG_7395_redimensionner

Finalement nous arrivons au "col" et allons pouvoir entamer la descente de l'autre côté. Nous découvrons d'abord un petit lac puis tournons finalement sur la droite et commençons à apercevoir le fjord de glace.

IMG_7400_redimensionner IMG_7401_redimensionner IMG_7403

La balade devient alors plus facile. Nous rencontrons un couple un peu âgé qui a l'air de souffrir et nous nous demandons vers quelle heure ils ont bien pu débuter leur balade car normalement il nous reste encore au moins 5 heures de marche.
Et allez c'est encore parti pour 50 000 photos car nous marchons au plus près du fjord et il se dévoile peu à peu devant nous dans son immensité. On remarque une plage en bas où il ne faut pas aller, ce qui n'empêche pas que nous voyons 2 silhouettes s'y balader.... Sacrés touristes!

IMG_7408_redimensionner IMG_7411_redimensionner IMG_7415_redimensionner

IMG_7420_redimensionner IMG_7422_redimensionner IMG_7425_redimensionner

IMG_7426_redimensionner IMG_7432_redimensionner IMG_2755

Un des icebergs est tout plat, on dirait une piste d'atterrissage. Et juste à côté, un autre ressemble à Krypton. Il ne nous en faut pas plus pour imaginer qu'il s'agit de la piste d'atterrissage de Superman qui revient sur sa planète.
Et là il a raté la piste et fait un trou dans l'iceberg! Oui oui, on a 6 ans...

IMG_7455_redimensionner IMG_7459_redimensionner IMG_7460_redimensionner

Vers 11h nous nous arrêtons sur un caillou au soleil pour manger (bon j'avoue j'ai dû manger le 1/4 de mon énorme sandwich...). Nous commençons à croiser quelques randonneurs, on se sent moins seules!

IMG_7438 IMG_7439_redimensionner IMG_7465_redimensionner

Finalement nous arrivons au promontoire où on était allé le premier jour, là où il y a des bancs pour pouvoir s'asseoir et contempler la vue. Ça fait 4h qu'on marche, on est dans la bonne moyenne. "Et la lumière divine fut" ;)

IMG_7474_redimensionner IMG_7481_redimensionner IMG_7484_redimensionner

Nous reprenons le chemin en bois pour retourner sur la ville en essayant de trouver les vestiges de la civilisation Sermermiut. Sauf qu'en fait on remarque juste des espèces de trous entourés d'un mince filin. Mmm ok, donc ça devait être leur maison là. Disons qu'on s'attendait à des ruines et qu'on remarque vraiment à peine qu'il y aurait eu des habitations sur le site.

IMG_7485_redimensionner IMG_7486_redimensionner IMG_7491_redimensionner

C'était bien agréable cette petite rando, même si le temps s'est un peu couvert sur la fin. Mais voilà que nous croisons un bus avec... des petits bonhommes en rouge dedans! Ahhh envahisseurs!!!
Nous passons dans une autre zone avec des chiens. Il est bien spécifié sur notre feuille de route qu'il ne faut pas les approcher. Ce ne sont pas des chiens "domestiques", mais des chiens qui sont là pour travailler. Il faut savoir que chaque famille a sa propre meute  et on ne trouvera jamais de caniche ou de labrador au dessus du Cercle Polaire, ni toute autre race que le chien groenlandais... En fait il y a plus de chiens que d'habitants ici.
Lorsqu'un chien descend en dessous du Cercle Polaire, il n'a plus le droit de revenir, en particulier pour éviter les maladies. En général, tous les chiens sont attachés, sauf s'ils ont moins de 5 mois, et les chiennes qui vont ou viennent de mettre bas. Il y a pas mal de petits d'ailleurs et eux viennent nous voir de plus près.

IMG_2838 IMG_7496_redimensionner IMG_7498_redimensionner

Nous poursuivons notre route et cette fois nous retournons à l'hôtel sans trop nous perdre. Voilà quelques photos de la ville et de l'hôtel (bâtiment bleu avant dernière photo). Comme on peut le remarquer, les voitures et les bateaux sont parfois assortis à la maison... à moins que ce soit le reste du pot de peinture qu'il fallait utiliser!

IMG_7499_redimensionner IMG_7500_redimensionner IMG_7501_redimensionner

IMG_7503_redimensionner IMG_7504_redimensionner IMG_7505_redimensionner

Nous en profitons pour boire un petit thé et café chaud dans la chambre histoire de souffler un peu et de nous réchauffer. Bah oui il fait toujours froid faut pas rêver! Nous décidons ensuite de retourner en ville pour faire les magasins, vu qu'ils étaient tous fermés la dernière fois. Ahhh des bonhommes en rouge! Il y en a partout! Voilà l'opticien, une rue et un assortiment de couleurs.

IMG_7507_redimensionner IMG_7509_redimensionner IMG_7510_redimensionner

Nous faisons donc un tour en regardant les prix, tout est très cher. J'achète un magnet pour mon frigo et repère 2/3 trucs à ramener malgré tout. Puis direction le Spar près du bureau de World of Greenland où j'achète des M&M's et un petit paquet de Pringles (ça pourra peut-être être utile demain). Nous décidons d'aller faire une pause et optons pour le Icy café que nous avions vu samedi. Il n'y a aucune carte devant, donc difficile de savoir ce qu'ils proposent. L'intérieur est plutôt cosy. Il faut là aussi commander au comptoir, nous prenons un chocolat chaud. Et en fait nous découvrons que la carte est plutôt bien fournie et qu'il font aussi des pizzas! Et surtout ça ne sent pas le graillon. Allez on y reviendra ce soir.
En attendant, nous  nous installons dans les larges fauteuils en cuir en sirotant notre chocolat devant le match de foot local opposant l'équipe B-67 contre G-44... Bizarre les noms de leurs équipes. Et sinon sur le stade, y'a pas beaucoup de pelouse ;) Faut être vraiment accro pour jouer dans ces conditions!

IMG_7508_redimensionner

Vers 17h nous rentrons vers l'hôtel et je vous le donne en mille, on devait être en train de discuter ou de rêvasser... on s'est encore trompé de route!! Pfff...
A l'hôtel j'achète 30' de connexion sur internet histoire de voir quelles sont les nouvelles de par le monde.
Puis comme prévu nous retournons au Icy pour dîner. Tiens à côté de l'hôtel y'a un fan d'Olivier Giroud!

IMG_2373

Je décide de tester la boisson qui s'appelle Faxe Kondi (prononcer faxi kondi), en fait c'est de la limonade et c'est très bon! Oui je bois local ;)

IMG_2374

Au menu une pizza margherita et en dessert un autre chocolat chaud. Le service est plutôt efficace mais toujours assez froid et "en retrait". Pas beaucoup de sourires ni de discussions.
Retour à l'hôtel, ça y est, je crois que cette fois on maitrise le chemin à prendre!
Quelques cartes postales, du Sudoku et dodo vers 22h30 avec un début de de coucher de soleil.

IMG_7514_redimensionner IMG_7516_redimensionner IMG_7518_redimensionner

 

Posté par cloonie à 19:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 novembre 2013

22.08.2013 Toc! Toc! Toc! C'est qui? Cétacé dit la baleine

Baie de Disko

Ce matin nous avons rendez-vous à World of Greenland à 8h15, donc réveil à 6h45, douche et petit déjeuner et hop on file à pied vers le bureau. On commence à bien connaitre le chemin désormais. Nous passons devant le poste de police, et nous demandons s'il y a beaucoup de délinquance dans le village.

IMG_7515_redimensionner

Nous arrivons un peu en avance et montons à bord de la navette direction le port, mais de l'autre côté par rapport au quai d'où nous étions partis pour le camp. Nous sommes 12 passagers et allons embarquer sur une "navette rapide" à la recherche de nos amies les baleines.

IMG_7519_redimensionner IMG_7520_redimensionner

Nous nous installons sur les sièges à l'avant, on aura la vue dégagée. Le temps est au beau fixe, environ 5°C. Cocculine ingérée, car nous allons naviguer un bon moment, il semble qu'il n'y ait pas trop de vent, ça devrait aller (ou pas). Notre guide nous présente notre capitaine Stubing et nous indique que depuis la veille il y a beaucoup de glace et que nous mettrons peut-être du temps avant de trouver un passage pour la haute mer. En effet, nous allons finalement mettre pas loin d'1h30 à zigzaguer entre les icebergs, à parfois pratiquement "surfer" sur la glace pour pouvoir sortir. Euh, le bateau en "plastique" c'est  solide? Y'aura pas de problème de voie d'eau?

IMG_7526_redimensionner IMG_7530_redimensionner IMG_7532_redimensionner

Normalement il y a une autre excursion l'après-midi, vu le temps que nous avons mis pour arriver en dehors de la glace, il semblerait qu'elle soit compromise. Merci l'agence de nous avoir réservé pour la sortie du matin, c'était bien vu :) En attendant, les icebergs sont toujours aussi impressionnants et beaux. Nous en profitons également pour écouter un peu la langue groenlandaise lorsque la guide et le capitaine discutent... c'est une langue qui chuinte, un mot revient souvent, "chimni chimni"... euh, ça veut dire quoi? Glace ou baleine? Nous ne le saurons jamais.

IMG_7534_redimensionner IMG_7538_redimensionner

C'est vers le Sud d'Ilulissat que nous naviguons. Une fois en mer et sans la glace, le bateau peut enfin mettre les gaz et ça décoiffe! Nous nous tenons au chaud dans la cabine et pas de mal de mer pour l'instant. Au loin, c'est l'île de Disko et autour de nous les énormes icebergs qui ont résisté depuis le fjord. Nous passons également près de 2 villages complètement isolés. Nous voguons entre quelques îles et voyons 2 baleines. Vite vite l'appareil photo! Tu l'as eu? Oups, non! OK, donc le jeu aujourd’hui sera de prendre la photo au moment où elle va plonger...

IMG_7540_redimensionner IMG_7542_redimensionner IMG_7543_redimensionner

Après les avoir suivies quelques temps et voyant qu'elles ne réapparaissent pas, le capitaine décide de continuer plus au Sud encore, où nous aurons d'avantage de chance d'en voir. Nous apercevons au loin un banc de phoques, mais vraiment trop éloignés pour que ça donne quelque chose en photo. En résumé, on voit des petits points noirs. C'est alors reparti à fond pour environ 1h de navigation au milieu des énormes blocs de glace. Le contraste entre le bleu profond et le blanc est saisissant (et presque difficile à prendre en photo sans que ça sature tellement le blanc est éclatant).

IMG_7547_redimensionner IMG_7548_redimensionner IMG_7551_redimensionner

Hum, j'ai envie d'une pause confort, je me rends donc dans les toilettes situées dans le fond avant du bateau. Ah ben, ce sont les mêmes toilettes qu'au camp, pouf dans un sac! LOL Au bout d'un moment, nous commençons à ralentir. Nous ressortons sur l'avant du bateau et là t'as le gros lourd qui ne veut pas se bouger d'un pouce alors qu'il y a de la place et que tu pourrais t'asseoir à côté... Même les touristes ne sont pas sympathiques! Enfin si, y'avait 2 messieurs italiens qui eux étaient plutôt "normaux". Bref... Voilà qu'un aileron apparait et un jet d'eau.

IMG_7563_redimensionner IMG_7564_redimensionner IMG_7566_redimensionner

Nous allons suivre ces 2 baleines pendant près de 2 heures, parfois pas très loin des icebergs. C'est vraiment majestueux comme animal je trouve. Avec CS, on va rester dehors tout le temps (oui on avait prévu les vêtements chauds parce qu'en Islande quand j'avais fait la sortie, c'est la fois où j'ai eu le plus froid de toute ma vie. Si! si! Alors là j'avais prévu).

IMG_2958_redimensionner IMG_7592_redimensionner IMG_7597_redimensionner

IMG_7598_redimensionner IMG_7599_redimensionner IMG_7607_redimensionner

Pendant ce temps, l'autre gros lourd va se réchauffer dans la cabine et s'asseoir à nos places... sur nos sacs (j'espère qu'il n'y avait rien de fragile dedans). Hum... laisse tomber, sont vraiment pas très polis! Mais on s'en fout, on suit nos "petits" poissons, enfin nos mammifères, et on essaie de ne pas rater leurs sorties. Par contre elles n’ont pas sauté pour nous faire la photo qui tue, mais on a pu s'approcher d'elles et y'a pas à dire, c'est énorme!

IMG_7619_redimensionner IMG_7622_redimensionner IMG_7629_redimensionner

Voilà donc, après avoir regardé des blocs de glace tomber, nous admirons des jets d'eau et des nageoires caudales! Et le pire c'est que comme au glacier, on aurait pu rester des heures à les suivre. Mais il est déjà temps de rentrer, sachant tout le chemin qu'il nous faut faire, plus l'entrée dans la glace à l'approche d'Ilulissat, on n'est pas rendus. Nous retournons dans la cabine (ouf, l'intérieur du sac a l'air intact) et j'avais pensé à prendre un petit encas, je mange donc mes Pringles et des Prince (pas encore terminés). On devait à l'origine rentrer pour 13h, donc il n'y a pas du tout de nourriture à bord. Nous approchons d'Ilulissat et il va falloir désormais trouver un passage navigable. Nous apercevons un brise glace au loin, mais le voilà qui passe derrière un iceberg et nous le perdons de vue. Il va falloir zigzaguer comme à l'aller. Derrière nous, une "barque" nous suit.

IMG_7633_redimensionner IMG_7636_redimensionner IMG_7640_redimensionner

Finalement nous réussissons à rentrer un peu plus vite qu'à l'aller. La vue sur la ville est vraiment très sympa, j'en profite pour prendre quelques photos.

IMG_7645_redimensionner IMG_7646_redimensionner IMG_7647_redimensionner

Notre hôtel (bâtiment bleu), l'église.

IMG_7653_redimensionner IMG_7655_redimensionner IMG_7657_redimensionner

Et nous voilà retournés à bon port, il est 16h15, nous avons juste 3h de retard. Sinon, c'est bon, on peut aller faire le Vendée Globe, pas de mal de mer (ou cocculine efficace! ;)) Dernière photo, notre bateau.

IMG_7659_redimensionner IMG_7660_redimensionner IMG_7661_redimensionner

Pendant que la navette va déposer les touristes grognons à l'hôtel Arctic qui se trouve un peu en dehors de la ville, nous patientons en compagnie de la guide et en profitons pour discuter un peu avec elle. Elle nous parle alors des moustiques... Euh... pardon? Des moustiques? Avec ce froid? Et oui, il n'y en a plus depuis 15 jours car justement le froid est venu et tout le monde bénit cette baisse des températures car sinon c’était tellement insupportable qu'il fallait porter carrément un chapeau avec une voilette, un peu comme les apiculteurs! Ahhh Okééé! c'est pour ça que dans les boutiques il y avait plein de répulsifs et qu'il y avait une moustiquaire au camp! Donc voilà, si vous souhaitez aller visiter le pays, méfiez-vous... C'est vrai qu'en y repensant, le sol est gorgé d'eau avec la fonte des glaces, donc pas étonnant que nos amis les moustiques adorent le coin. Nous retournons à l'hôtel, vite un pipi et nous repartons vers notre désormais QG, le Icy café. Je suis en panne de kleenex (bah oui il fait froid, j'ai la goutte au nez!) mais dans le SPAR ils ne vendent que des serviettes en papier, tant pis je prends ça. Nous arrivons au café vers 17h15 et euh... bah on va manger maintenant vu qu'à midi c'était très léger. Allez hop une petite pizza et un chocolat chaud. Mmmm! trop bon! Du coup nous rentrons vers l'hôtel, il est à peine 19h. Nous allons pouvoir admirer le splendide coucher de soleil, ce qui fait que je vais encore prendre plein de photos...

IMG_7663_redimensionner IMG_7666_redimensionner IMG_7671_redimensionner

IMG_7672_redimensionner IMG_7673_redimensionner IMG_7684_redimensionner

Dodo vers 22h30.

 

29 novembre 2013

23.08.2013 Je dois finir ma pellicule

Ilulissat

Nous nous réveillons tranquillement vers 7h30, ce qui est quand même tôt alors qu'aujourd'hui, c'est la journée libre et nous n'avons pas d'impératifs d'horaires. Après le petit déjeuner, nous partons à pied de l'hôtel. Au fait ici dans la ville il n'y a pas de trottoirs, il faut marcher au bord de la route. Alors certes, il n'y a pas beaucoup de véhicules, mais quand même il faut faire gaffe avec leurs pick-ups. Sur la plupart des façades on peut trouver des bois de rennes...

IMG_7688_redimensionner

Nous partons d'abord vers World of Greenland car je veux revoir le prix des statuettes inuits (c'est vraiment cher). Puis nous continuons vers le port et décidons d'aller là où nous avons débarqué hier afin de prendre en photo quelques vieux rafiots. Nous empruntons le pont ce qui nous permet d'avoir une jolie vue d'ensemble.

IMG_7689_redimensionner IMG_7692_redimensionner

En revanche, ce pont est étroit et comme il n'y a pas de trottoir il faut bien se serrer quand une voiture arrive. Décidément on vit dangereusement!
Nous descendons vers le quai et allons prendre des photos des bateaux.

IMG_7693_redimensionner IMG_7695_redimensionner IMG_7700_redimensionner

Quatre personnes sont en train de travailler et de sortir de l'eau un bateau comme celui que nous avons pris hier. Un autre est déjà à quai avec un joli trou dans la coque. C'est sûr qu'avec toute cette glace, ça doit être assez courant...
Nous remontons ensuite vers la route et plutôt que de retourner vers la ville nous marchons vers l'hôtel Arctic. Il est un peu en dehors de la ville sur un promontoire avec une magnifique vue. On aperçoit bien l'île de Disko avec sa calotte.

IMG_7702_redimensionner

L'hôtel est immense. Nous repérons une passerelle et nous engageons dessus. Elle arrive en fait à des sortes d'igloos en tôle qui servent de chambres. J'avais vu ça sur leur site quand j'avais cherché des renseignements sur les hébergements. Finalement nous sommes plutôt satisfaites d'être à l'Hôtel Icefiord car il est plus proche du centre ville, mais aussi bien plus proche du départ des randonnées. Ici aussi il y a des chiens de traineau près des bâtiments.
Nous repartons ensuite vers la ville et croisons des femmes avec des poussettes et plein d'enfants. S'agit-il de nounous ou de mères? En tout cas, il y a beaucoup d'enfants dans ce village et c'est plutôt sympa à voir. Par ailleurs le jeu très populaire ici est... le bilboquet! Oui! Oui! et certains gamins sont plutôt doués.
Une fois en ville, nous faisons quelques boutiques, passons au Pisifik pour acheter une bouteille d'eau avant de nous rendre à la poste pour que j'achète les timbres pour mes cartes postales. Il est 11h30, on a encore été super efficaces, alors allons au Icy café pour déjeuner en repassant devant la boite aux lettres du Père Noël et son traineau (le rouge ;))

IMG_7706_redimensionner IMG_7707_redimensionner IMG_7708_redimensionner

Je décide de prendre des pâtes avec de la Kodsauce. Bon je sais pas trop ce que c'est, on verra bien. Et en fait il s'agit d'une espèce de bolognaise industrielle, et du coup c'est pas très bon. Heureusement une petite Faxe Kondi fait passer le tout, ainsi que le petit milkshake à la vanille en dessert. Je colle les timbres et vers 12h45, nous en avons fini et repartons vers l'hôtel en passant par la poste pour que j'envoie tout ça. A priori toutes les cartes ont l'air d'être arrivées à bon port.
Nous repartons vers l'hôtel, passons devant le stade de foot en sable, devant la salle de sports où se tient une petite brocante, mais nous n'achetons rien.

IMG_7709_redimensionner

Alors qu'allons-nous faire cet après-midi? Bah, si on allait marcher vers le fjord? LOL Allez hop c'est reparti vers le chemin en bois et le promontoire pour admirer la vue. Il fait beau et on remarque que la glace est de plus en plus présente dans la baie.

IMG_7713_redimensionner IMG_7717_redimensionner IMG_7718_redimensionner

Pendant que nous sommes en train d'admirer les icebergs, nous assistons à un ballet d'avions de l'armée danoise. Ca occupe!

IMG_7719_redimensionner IMG_7720_redimensionner IMG_7722_redimensionner

IMG_7724_redimensionner IMG_7728_redimensionner IMG_7729_redimensionner

Allez, il est temps de rentrer car il commence à faire froid. D'ailleurs, vu les jolis nuages, en altitude il doit pas faire super chaud non plus.

IMG_7731_redimensionner IMG_7733_redimensionner

CS rentre directement à l'hôtel pendant que je retourne au Pisifik pour essayer de me trouver quelque chose à manger pour ce soir. Après avoir pas mal tourné dans le magasin, je me décide pour des sushis congelés et un yaourt. Ils devraient avoir le temps de se décongeler dans la chambre d'ici ce soir. Sur le chemin du retour, je remarque que le monsieur qui réparait la coque de son bateau depuis que nous sommes arrivées n'est plus là, ni son bateau! La réparation doit être terminée. Quant à la 4L dans la casse elle est toujours là ;)

IMG_7734_redimensionner

Une fois à l'hôtel, malheureusement l'internet ne marche pas (ça fait deux jours que ça dure c'est inadmissible, je vais demander un remboursement!!), du coup je fais quelques photos (encore!) des bateaux!

IMG_7736

Il faut refaire le sac car demain, c'est le retour vers l'Islande. Pendant ce temps, mes sushis se décongèlent et ce sera donc mon repas du soir plutôt bon ma foi. A la télé, ils passent Intolerable Cruauté avec George. Le film, tout comme les dessins animés qu'on a pu apercevoir ne sont pas de la première jeunesse. Pourtant les danois nous achètent des programmes... Quant aux clips musicaux, disons que certaines chansons en langue groenlandaise sont vraiment très étranges. Le "chuintement" n'est pas forcément très agréable à l'oreille.
Enfin ce soir pour notre dernière nuit, nous aurons droit à un exceptionnel coucher de soleil. Vraiment comparable à celui du salaar de Uyuni c'est dire! Et comme je le dis à CS, "de toutes façons il faut que je finisse ma pellicule"... c'est la fatigue...!

IMG_7748_redimensionner IMG_7749_redimensionner IMG_7753_redimensionner

IMG_7758_redimensionner IMG_7760_redimensionner IMG_7764_redimensionner

Un peu de sudoku et dodo à 22h45.

 

Posté par cloonie à 18:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,